Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marseille : le candidat LR Bruno Gilles rêve-t-il de « grand remplacement » ?
Le Point19/06/2019 à 11:40

La débâcle de LR aux élections européennes combinée aux très mauvais scores de la liste Bellamy dans les bureaux de vote marseillais et à la démission de Laurent Wauquiez oblige les figures de la droite locale à élargir leur spectre. Parfois même au-delà de leur propre famille politique. Issu des rangs du RPR, le « gaulliste social » et sénateur LR Bruno Gilles s'est offert le surprenant ralliement de Vincent Vidal, responsable local du parti d'extrême droite et islamophobe Souveraineté identités et libertés (Siel).Ancien satellite du FN, dont le patron, Karim Ouchikh, est venu à plusieurs reprises dans la cité phocéenne et en Paca pour prôner « l'union des droites », le parti connaît un certain ancrage local. Élu d'arrondissement dans les 9e et 10e arrondissements de Marseille, Vincent Vidal n'est pas uniquement connu pour son combat anti-islam, cet ancien militant encarté au FN et ancien élu (FN-RBM) d'opposition du 5e secteur est aussi l'un des promoteurs du « choc des civilisations » de la « réémigration » et du « grand remplacement » chers à Renaud Camus. Le responsable marseillais du Siel tente d'incarner ce trait d'union manquant entre les différents groupuscules d'extrême droite. Il participe aux événements organisés par la Ligue du Midi de Richard Roudier, du mouvement Les Patriotes de Florian Philippot, le Centre national des indépendants, par la Ligue du Sud de Jacques Bompard ou par Génération...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aremon05
    19 juin11:58

    DE pire en pire le LR s'il continue comme ça va disparaitre, crédible sur rien , il ne sait plus ou il va , il coule.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer