1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Maroc : et si l'émergence de l'Afrique dépendait de son intégration ?
Le Point15/03/2019 à 19:28

Depuis sa cre?ation, le Forum créé par la banque marocaine Attijariwafa bank et plusieurs autres groupes du royaume a rassemble? plus de 7 500 ope?rateurs de 36 pays et ge?ne?re? plus de 17 000 rendez-vous d'affaires.  

C'est un fait : l'intégration régionale en Afrique est désormais en marche. Depuis novembre 2018 et la signature par les dirigeants africains à Kigali de l'accord prévoyant l'instauration d'une zone de libre-échange continentale, plusieurs acteurs, dont l'Union africaine, mobilisent les États pour accélérer le processus. Le sixième Forum international pour le développement de l'Afrique (FIAD), qui s'est tenu les 14 et 15 mars à Casablanca au Maroc, a posé un nouveau jalon dans l'agenda de l'intégration africaine. En effet, les organisateurs de ce forum, dont la banque panafricaine Attijariwafa bank, le fonds d'investissements africain Al mada avec le Club Afrique développement, ont choisi de mener leurs travaux autour du thème : « Quand l'Est rencontre l'Ouest ».Lire aussi Commerce intra-africain : les signaux sont au vert« Quand l'Est rencontre l'Ouest »Avec pas moins de 14 blocs régionaux, censés représenter autant d'espaces de libre circulation des personnes, des biens et des services, les obstacles auxquels sont confrontées les entreprises opérant dans les différents pays africains sont légion. Mais trois régions tirent leurs épingles du jeu : la Cédéao où le commerce interrégional représente 9,4 %, la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) affiche 12 % et la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), 13 %. « La Cédéao s'est attelée depuis sa création à harmoniser les réglementations des...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • ZvR
    16 mars14:22

    les m@fieux s'inquiètent de l'arrivée des chinois dans leur pré carré. et vont pleurer pour que le gouvernement envoie quelques troupes rétablier l'ordre afin qu'ils puissent continuer de se remplir les poches........

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer