1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marlène Schiappa menacée chez elle par des Gilets jaunes
Le Point28/05/2019 à 07:55

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations Marlène Schiappa a déclaré lundi avoir été agressée avec sa famille par une quarantaine de Gilets jaunes, dans la nuit de vendredi à samedi. Dans un post publié sur Facebook, elle dénonce : « Nous dormions, mon mari, nos deux enfants, une amie de notre fille cadette venue pour le week-end, et moi-même chez nous, au Mans. Peu avant une heure du matin, nous avons été violemment tirés du lit par une quarantaine de Gilets jaunes furieux qui ont déboulé devant chez nous sous nos fenêtres en hurlant des slogans agressifs, des menaces de mort, en jetant des pétards vers la maison avec des outils, sifflets, cornes de brume, etc. »Lire aussi Gilets jaunes : des députés LREM pris pour cible« Schiappa, on est venus te crever? ! »Marlène Schiappa, qui a attendu la fin des élections européennes 2019 avant de révéler l'affaire, évoque par ailleurs des tags dans les environs et la chaussée et dégradation de sa porte d'entrée. La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, qui estime qu'une « ligne rouge » a été franchie, annonce avoir déposé une plainte. « Je donne rendez-vous à ces ?gilets jaunes? en pleine journée, sans leurs pétards et leurs outils, sans enfants à terroriser, dans la salle du tribunal pour répondre de leurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gendrefr
    28 mai11:42

    les braves toutous à la schiappa, ils peuvent tirer la langue ils auront aucun os à ronger.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer