Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen veut plus que jamais un "Frexit"

Reuters06/07/2016 à 05:06
    * Marine Le Pen dénonce un déni de démocratie à propos du 
référendum 
    * Elle choisirait Donald Trump si elle était américaine 
 
    PARIS, 6 juillet (Reuters) - Marine Le Pen souhaite plus que 
jamais un référendum en France après la victoire du "Brexit" au 
Royaume-Uni et affirme qu'elle démissionnerait si elle perdait 
le scrutin après avoir été élue à la présidentielle de 2017. 
    Dans Valeurs actuelles, à paraître mercredi, la présidente 
du Front national affirme également qu'elle choisirait Donald 
Trump, qui est "un homme libre", plutôt qu'Hillary Clinton si 
elle était américaine. 
    "Tout sauf Hillary Clinton ! Elle incarne tout ce que les 
États-Unis ont pu construire et exporter de néfaste dans 
le monde en termes de modèle économique, de choix 
internationaux", dit-elle. 
    Concernant le référendum qu'elle promet d'organiser si elle 
était portée à l'Elysée, Marine Le Pen rappelle qu'un tel 
scrutin devrait sanctionner une "période de renégociation 
profonde de la nature de l'Union européenne". 
    Priée de dire comment la France pourrait mettre six mois à 
sortir de l'euro alors que la sortie du Royaume uni, qui n'a pas 
l'euro, devrait prendre au moins deux ans, Marine Le Pen dit 
rejeter les "arguments techniques". 
    "S'est-on posé cette question lors de la chute du mur de 
Berlin ? S'est-on dit 'ça va être compliqué' ? Non! Ça s'est 
fait, point", dit-elle. 
    Marine Le Pen annonce que si elle est élue, un septennat non 
renouvelable fera l'objet d'une révision constitutionnelle 
également par référendum, "dans l'esprit du général de Gaulle, 
pour qui le recours au Congrès était une situation prévue 
uniquement dans des cas d'extrême urgence". 
     
    MAIN TENDUE A DUPONT-AIGNAN 
    La dirigeante du FN dénonce le "déni de démocratie 
totalement décomplexé" qui a suivi, selon elle, le vote du 
"Brexit", s'en prenant en particulier au maire de Bordeaux Alain 
Juppé, candidat à la primaire de la droite. 
    "J'en veux pour preuve la déclaration d'Alain Juppé, même 
s'il n'a pas été le seul, comme quoi il ne fallait pas organiser 
de référendum car cela offrirait une victoire sur un plateau à 
Marine Le Pen", dit-elle. 
    "Voilà un homme qui est candidat à la présidentielle et qui 
assume qu'il ne faut pas laisser le peuple s'exprimer au 
motif que cela nuirait à ses intérêts politiciens." 
    A ses yeux, François Hollande et son prédécesseur Nicolas 
Sarkozy ont le même défaut: "le costume de président de la 
République est cent fois trop grand pour eux !". 
    En revanche, Marine Le Pen dit "tendre la main" à la fois à 
Nicolas Dupont-Aignant, président de Debout la France, et au 
souverainiste Philippe de Villiers. 
    "J'ai beaucoup de mal à trouver des sujets où il y aurait 
une divergence fondamentale entre nous", dit-elle à propos de 
Nicolas Dupont-Aignan. 
    "Ainsi, il réclame une renégociation profonde des traités 
suivie d'un référendum; nous proposons un référendum précédé 
d'une renégociation profonde des traités. Sérieusement, où est 
la différence ?", ajoute la présidente du FN. 
     
 
 (Gérard Bon, édité par Tangi Salaün) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.