Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen veut déjouer les sondages

Reuters31/03/2012 à 16:10

MARINE LE PEN EN CAMPAGNE À NICE

par Gérard Bon

NICE (Reuters) - Marine Le Pen, en campagne ce week-end à Nice, veut faire mentir les sondages et appelle les Français à refuser le "chantage" du prétendu vote utile, selon elle, en faveur de Nicolas Sarkozy ou François Hollande.

La candidate du Front national, créditée de 15 à 16% dans les sondages, estime que sa présence au second tour de la présidentielle est toujours "crédible" et n'exclut pas un décrochage du candidat socialiste François Hollande.

Samedi, sur un marché populaire de Nice (Alpes-Maritimes), elle a mis en garde les électeurs contre les sirènes du président sortant et de son adversaire socialiste, "du pareil au même".

"Les Français ne doivent pas tomber dans ce chantage, ils doivent voter pour ce à quoi ils croient", dit-elle. "Ils doivent sanctionner des comportements politiques de trahison, d'incompétence et de laxisme."

La chef de file du FN a choisi Nice, ville symbolisant le "siphonnage" du vote Le Pen en 2007 par Nicolas Sarkozy, pour tenter d'amplifier la dynamique retrouvée depuis l'affaire Merah, où elle s'est montrée très offensive sur l'islam radical et l'immigration.

Priée de dire si elle ne redoute pas de voir le président-candidat, qui progresse au premier tour dans les sondages, capter à nouveau l'électorat FN, elle répond : "Je n'imagine pas une demi-seconde que les Français puissent se laisser avoir une deuxième fois."

Marine Le Pen n'en oublie pas pour autant ses fondamentaux sur le social et l'économique. Lors d'un meeting vendredi soir au palais des congrès de la ville, elle a notamment prôné le gel des frais bancaires "pour les particuliers comme pour les entreprises".

Elle a également promis d'agir pour défendre les personnes surendettées face aux établissements de crédit à la consommation.

Samedi matin, en arpentant le marché de la Libération, Marine Le Pen reçoit un accueil plus que chaleureux, laissant penser à son équipe de campagne que sur cette terre de droite, le FN a retrouvé des couleurs.

"JE CROIS À LA RUE"

"Je me méfie des sondages, je crois à la rue. Pour moi, c'est la rue à Nice et elle est très critique envers Nicolas Sarkozy", dit Jacques Peyrat, l'ancien maire UMP de la ville (1995 à 2008) qui soutient Marine Le Pen.

Devant les étals du marché de la Libération, les encouragements fusent. "Marine, on compte sur toi !". La candidate se voit offrir un bouquet par un fleuriste. Du haut d'un balcon, un père de famille maghrébin, entouré de ses enfants, lance :"Marine, comment allez-vous ?".

Plus loin, une demi-douzaine d'employés d'un garage en bleu de travail se mettent en rang pour l'accueillir. "Vous êtes beaux comme des camions", lance Marine Le Pen, assaillie de demandes d'autographes.

Le contraste est frappant avec le marché de Meaux, où la dirigeante du FN avait subi tout au long de sa visite la contradiction de militants du Front de gauche.

Devancée il y a quelques jours dans un sondage par Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen a repris un net avantage sur le candidat du Front de gauche, qu'elle appelle le "meilleur allié de Sarkozy" depuis que le quotidien Le Figaro lui accorde une place de choix.

Entre deux allées, interrogée à nouveau sur ses chances de rebondir, elle répond: "François Hollande fait une campagne tellement transparente, tellement inerte, qu'il n'est pas exclu que ce soit lui qui décroche."

Bruno Bilde, son conseiller et directeur de communication, voit Marine Le Pen à 20% et croit en ses chances d'être au second tour parce qu'elle est à ses yeux la seule candidate anti-système. "Il faut que les courbes se croisent et je crois qu'il va y avoir un vote utile anti-système", dit-il à Reuters.

A Nice, Marine Le Pen met en avant un nouveau slogan. "Je suis l'exception française, je suis la seule candidate à croire en la France et à refuser que la France se dilue, que ses valeurs se diluent", dit-elle.

A la fin de la visite, la candidate prend un café à une terrasse et confie :"Les marchés, c'est un plaisir, rencontrer les gens, recevoir des messages de sympathie..."

Elle rappelle avoir mené une longue et épuisante campagne de 15 mois, depuis son accession à la tête du FN. "Mais j'ai toujours une belle énergie", dit-elle. Puis, elle tance à nouveau Nicolas Sarkozy, auquel elle reproche de s'être réfugié jusqu'au dernier moment derrière son habit présidentiel.

"On ne sort pas un programme présidentiel à quinze jours de l'élection. Il n'est peut-être pas aussi sûr de lui qu'il veut le laisser croire."

Edité par Marine Pennetier

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.