1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marine Le Pen présente des "voeux de combat" aux Français

Reuters31/12/2016 à 12:48
    PARIS, 31 décembre (Reuters) - La présidente du Front 
national et candidate à l'élection présidentielle de 2017 Marine 
Le Pen a présenté samedi des "voeux de combat" aux Français, 
tout en reconnaissant que la campagne électorale qui s'ouvre 
serait "rude". 
    Dans une déclaration enregistrée de deux minutes diffusée 
sur le site internet du parti d'extrême-droite, elle juge la 
France engagée sur une "voie désespérante" et promet de faire en 
sorte qu'elle "renoue avec l'espérance". 
    "Je veux qu'enfin en 2017 s'engage le grand combat pour la 
prospérité de notre pays, la protection de tous les Français et 
pour la sauvegarde de notre identité nationale", dit-elle. 
    "Je vous le dis, 2017 commence et nous sommes prêts, on y 
va, le combat est lancé et la tâche sera rude", ajoute Marine Le 
Pen, que les sondages donnent qualifiée pour le second tour de 
la présidentielle, derrière le candidat de la droite et du 
centre, l'ancien Premier ministre François Fillon. 
    Selon le dernier baromètre Harris Interactive pour le site 
internet "Délits d'opinion" publié vendredi, elle n'arrive en 
revanche qu'en 15e position dans le baromètre de confiance des 
personnalités politiques, hors exécutif et gouvernement. 
    Sa cote s'érode depuis octobre et est retombée à 22% (-2 
points par rapport à novembre), loin derrière l'ex-ministre de 
l'Economie Emmanuel Macron, qui caracole en tête avec 41% d'avis 
positifs (+2), ou même François Fillon, troisième ex aequo avec 
le centriste François Bayrou, avec une cote de 31% (-8). 
    Marine Le Pen dit vouloir mener le combat présidentiel "au 
nom du peuple", en égratignant au passage tous ses adversaires 
de gauche ou de droite, et appelle son électorat à se mobiliser. 
    "Contre tous les candidats du renoncement nous devrons 
mobiliser des forces considérables", dit-elle, avant de viser 
plus particulièrement l'ancien banquier Emmanuel Macron et la 
"brutalité sociale" de François Fillon. 
    "Contre les candidats des banques, contre les candidats du 
système, de la finance, des médias ou encore les candidats de la 
brutalité sociale, ceux qui veulent casser la santé et (...) 
toute forme de solidarité et de justice, nous devrons rassembler 
nos énergies et tous agir avec la même ambition. Celle de faire 
triompher le retour du peuple", ajoute la présidente du FN. 
    "J'ai besoin de votre engagement, de votre optimisme, j'ai 
besoin de toutes vos forces dans cette grande bataille que nous 
allons mener ensemble", conclut-elle.  
 
 (Emmanuel Jarry) 
 

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • franck8
    31 décembre14:59

    Son père lui prête 6 millions d'euros. Une vraie fille du peuple la Marine ! Elle va sûrement défendre les ouvriers.

    Signaler un abus

  • g.joly1
    31 décembre13:42

    Elle finira en dessous de 20% au 1er tour. En avant vers le 0,2 % comme son père dans les années 70.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer