Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen est toujours l'ennemie de l'euro

Reuters10/04/2012 à 22:29

MARINE LE PEN RESTE OPPOSÉE À LA MONNAIE UNIQUE

NANTERRE, Hauts-de-Seine (Reuters) - Marine Le Pen réaffirme être opposée à l'euro monnaie unique et propose de soumettre à référendum le retour concerté aux monnaies nationales si elle est élue à l'Elysée.

Devant la presse étrangère, la candidate du Front national a estimé mardi que l'euro, "c'est dix ans, rien du tout, une petite parenthèse qu'il faut vite refermer" et qu'il faut "imaginer des solutions nouvelles".

La plupart de ses adversaires jugent que la sortie de l'euro et les mesures prônées par Marine Le Pen à l'égard de l'Union européenne alourdiraient encore la dette du pays tout en rognant l'épargne et le pouvoir d'achat des Français.

Certains ont cru voir un changement d'approche de la dirigeante du FN lors de la publication d'une brochure proposant de soumettre à référendum l'évolution de l'euro, qui deviendrait une monnaie commune coexistant avec le franc.

Mais Marine Le Pen affirme ne pas avoir varié sur ce sujet.

Dans l'édition de mercredi des Echos, elle estime que l'actualité lui donne parfaitement raison. "La crise de l'euro fait rage, l'Espagne est la nouvelle victime, qu'on ne pourra pas renflouer", dit-elle.

"En France, on enterre le débat en disant 'Marine Le Pen est dingue, hystérique, débile'. Mais donnez-moi la même force de frappe que le système, donnez-moi TF1 par exemple et je vous retourne l'opinion", ajoute la chef de file du FN.

Selon Marine Le Pen, une sortie concertée de l'euro aurait pour avantage de réintroduire "un peu d'inflation dans l'économie", car les politiques de lutte contre l'inflation "ont eu pour conséquence le chômage de masse."

Jugeant que "le chômage et l'immigration" ont été les deux variables d'ajustement "pour maintenir les salaires bas", elle considère "qu'une inflation maîtrisée avec du plein emploi est la voie de la prospérité."

"La crise est devant nous, pas derrière nous. Les Français le sentent. Les 1.000 milliards d'euros lâchés par la Banque centrale européenne n'ont servi à rien", insiste-t-elle.

Priée de dire si Le retour au franc ne risque pas de se traduire par une dévaluation et donc un appauvrissement, elle répond: "Y aura-t- il une dévaluation? Peut-être ou peut-être pas."

Selon la dirigeante du FN, l'euro était en 2000 à 0,84 (dollar) et la croissance était alors bien meilleure, alors qu'il est aujourd'hui à 1,30 (dollar). "Il n'y aura de dévaluation compétitive volontaire politiquement décidée que si, au moment du retour aux monnaies nationales, l'euro est encore à 1,30. S'il est à 0,84, il n'y aura pas de dévaluation à faire", dit-elle.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.