Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marine Le Pen donne le ton de sa campagne présidentielle

Reuters16/11/2016 à 15:36
 (Actualisé avec Jean-Marie Le Pen, détails) 
    PARIS, 16 novembre (Reuters) - Marine Le Pen a jeté 
mercredi, à cinq mois de la présidentielle, les bases de sa 
campagne en inaugurant son siège, "l'Escale", et en dévoilant un 
logo censé présenter la candidate du Front national en 
rassembleuse, par-delà le clivage droite-gauche. 
    Le nom de la formation d'extrême droite n'apparaît nulle 
part dans ce nouveau quartier-général, situé dans l'Ouest 
parisien, où l'équipe de campagne a préféré afficher la formule 
"au nom du peuple" et une rose bleue, emblème d'une campagne 
dont le coup d'envoi sera officiellement donné en février.  
    "La rose est une fleur qui a été assimilée à la gauche, le 
bleu une couleur assimilée à la droite. Ça tombe bien,(...) le 
projet qui est le mien a vocation à rassembler l'ensemble des 
Français", a déclaré la présidente du Front national. 
    "Il n'y a pas d'épines, on les laissées au Parti 
socialiste", a-t-elle dans ses locaux, installés rue du Faubourg 
Saint-Honoré. 
    "Ici, c'est l'Escale. Nous espérons que le soir du second 
tour, nous n'aurons plus qu'à descendre les 1,7 km qui nous 
séparent de l'Elysée", a ajouté Marine Le Pen, sortie de la cure 
médiatique qu'elle s'est imposée durant l'année 2016.  
    "Nous sommes en situation de terminer la préparation 
définitive de cette campagne présidentielle qui démarrera 
officiellement début février lors des assises présidentielles" 
qui auront lieu les 5 et 6 février à Lyon. 
    En attendant, la présidente du FN prévoit des déplacements 
ponctuels et des meetings épisodiques mais, dans son entourage, 
on estime qu'il est impossible de livrer bataille tant que la 
primaire de la droite, imminente, et celle de la gauche, prévue 
en janvier, n'auront pas eu lieu. 
     
    "COMBATTRE QUI ?" 
    "Nous n'avons pas de candidat face à nous. On peut 
combattre, mais combattre qui ? Combattre quoi", juge David 
Rachline, coordinateur de la campagne présidentielle. 
    Mercredi, le FN a également dévoilé son conseil stratégique 
de campagne composé d'une trentaine de personnes, parmi lesquels 
les représentants des deux tendances divergentes, le 
vice-président Florian Philippot, tenant d'une ligne anti-Euro, 
et Marion Maréchal-Le Pen, incarnation d'un conservatisme plus 
traditionnel.   
    Les sondages des dernières semaines prédisent tous une 
qualification de Marine Le Pen au second tour de la 
présidentielle, mais la donnent battue en finale par Alain Juppé 
ou Nicolas Sarkozy si l'un ou l'autre gagne la primaire de la 
droite et du centre. 
    La présidente du FN espère néanmoins que la victoire de 
Donald Trump à la présidentielle américaine, quelques mois après 
le Brexit, nourrira sa propre dynamique et se félicite de 
l'échec des "tentatives de conditionnement de l'opinion".  
    "Mon élection est présentée comme impossible. Aux Français 
de la rendre possible", a-t-elle dit mercredi.  
    Le choix d'une rose pour logo de campagne par sa fille n'a 
en tout cas pas été du goût de Jean-Marie Le Pen qui a écrit sur 
twitter, en allemand : "Keine Rose ohne Dornen ! (pas de rose 
sans épines !". 
    Jean-Marie Le Pen, qui conteste la stratégie de 
dédiabolisation de sa fille, saura jeudi si le tribunal de 
grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) confirme ou annule 
son exclusion du Front national, prononcée le 20 août 2015. 
    L'éviction du patriarche avait été décidée par Marine Le Pen 
après ses déclarations réitérées sur les chambres à gaz.  
     
 
 (Simon Carraud et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.