1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Marine Le Pen continuera la politique même en cas d'échec en 2017

Reuters03/01/2017 à 11:11

MARINE LE PEN VA CONTINUER LA POLITIQUE MÊME EN CAS DE DEFAITE À LA PRÉSIDENTIELLE

PARIS (Reuters) - La présidente du Front national Marine Le Pen a assuré mardi qu'elle continuerait de faire de la politique même en cas de défaite à l'élection présidentielle pour laquelle elle est donnée présente au second tour dans les sondages.

A la question de savoir, sur BFM TV-RMC, si elle arrêterait la politique en cas d'échec, elle a répondu : "non parce que je ne me bats pas pour moi-même".

"Je ne suis pas en train de me construire une carrière en me disant 'si je ne réussis pas ça j'arrêterai', je me bats pour le pays, je me bats pour le peuple", a-t-elle dit.

"Et par conséquent, je me battrai avec lui à ses côtés, au milieu de lui, jusqu'à ce que nous arrivions à gagner les moyens précisément de l'arracher à cette forme de désespérance", a-t-elle ajouté.

Portée par des sondages la donnant présente au second tour derrière le candidat de la droite et du centre François Fillon, Marine Le Pen a toutefois mis en garde ces dernières semaines son parti contre d'éventuelles querelles intestines susceptibles de provoquer une possible sanction électorale.

Des tensions se sont notamment fait jour entre sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, qui est sur une ligne plus traditionaliste, et le vice-président du FN Florian Philippot, qui incarne une aile sociale et étatiste.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

33 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • UBOAT
    04 janvier11:15

    jpam : Entièrement d'accord avec vous ! Passage obligatoire.

    Signaler un abus

  • jpam
    04 janvier10:38

    En économie rien n'est jamais certain. Nos "élites" nous prouvent tous les jours que les méthodes hier honnies sont aujourd'hui encensées. Alors pourquoi donc un "big bang frexit" n'aurai, in fine, pas des effets positifs ? A condition que des réformes structurelles puissantes soient actionnées. Ni la gôche, conservatrice et incompétente, ni la "droite" peureuse et aussi conservatrice, ne me semblent en mesure de réformer réellement le pays.

    Signaler un abus

  • jpam
    04 janvier10:35

    Le seul parti en position d'assurer un net renouvellement de la classe politique c'est le FN. Je suis arrivé au point de penser qu'une personne ayant un tant soi peu de vision d'avenir pour la France doit arriver à la conclusion que le passage FN est quasi obligatoire. Au point ou nous en somme advienne que pourra, mais au moins nous nous seront débarrassés des fâcheux et des nuisibles qui ont amené la France dans ce cloaque.

    Signaler un abus

  • jrc12
    04 janvier10:06

    Bon résumé mfouche2...en complément j'ajouterai que cette anti système en est le pur produit, tout comme Florian Philippot (lycée Louis Legrand, HEC, ENA puis affectation inspection générale de l'administration, député européen)...comique ou pathétique si ce n'était qu'un film et non une réalité du paysage politique de la France

    Signaler un abus

  • 34flora
    04 janvier10:04

    elle ratisse tous les insatisfaits de gauche et de droite, et ça fait du monde !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer