1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marielle de Sarnez : « On ne fera pas l'Europe sans les peuples  »
Le Point14/10/2018 à 08:05

À peine l'invitation venait-elle de partir par SMS que Marielle de Sarnez nous téléphonait : « Voyons-nous cet après-midi. » À vrai dire, nous doutions de sa réponse. Combien de collaborateurs du MoDem nous faisaient savoir qu'elle n'acceptait plus guère d'interviews politiques. Tout juste un court passage sur BFM TV, il y a peu. Depuis son départ précipité du gouvernement en juin 2017, la fidèle de François Bayrou a préféré prendre un recul médiatique. Sauf à parler des affaires étrangères, présidente de la commission à l'Assemblée nationale oblige. Remaniement, manque d'humilité de l'exécutif, voix du MoDem, vague populiste en Europe... L'ancienne giscardienne confie également ses inquiétudes sur l'avenir du projet européen. Et affirme avec un ton thatchérien : « There is no alternative. »

Le Point : C'est un remaniement qui semble ne jamais voir le jour. Sommes-nous trop pressés où est-ce un signe que la maison n'est plus tenue ?

Marielle de Sarnez : Il faut remettre un peu de hauteur dans cette séquence. Visiblement, la démission de Gérard Collomb a fourni l'opportunité d'un remaniement plus large qu'un simple remplacement. L'exécutif se donne un peu de temps pour réfléchir au meilleur remaniement possible, pour trouver les bonnes personnes....

Lire la suite sur Le Point.fr

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rillouto
    13 octobre17:21

    elle en est où l'affaire des emplois fictifs du modem ? on vois tres bien que pour LePen, la justice va a 1000 a l'heure, par contre pour nos bons bobos parisiens, la justice ne leur a plus donner de nouvelles ( c'est bayrou qu'il a dit recement ) ... hallucinant ... inssuportable cette femme ... des arrivistes, des profiteurs du systeme qui sont encore la ! ... LA TOLE SVP !!! justice française , reveille toi !!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer