Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mariage et adoption en 2013 pour les homosexuels

Reuters29/06/2012 à 22:22

Mariage et adoption en 2013 pour les homosexuels

PARIS (Reuters) - Une loi autorisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe sera votée en France, conformément à la promesse de campagne de François Hollande, a confirmé vendredi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Dominique Bertinotti, la ministre déléguée à la Famille, a annoncé dans un entretien au Parisien qu'un texte autorisant le mariage et l'adoption pour tous serait voté d'ici le premier semestre de 2013 et pourrait inclure un volet sur le statut juridique des tiers qui participent à l'éducation des enfants.

La ministre précisait qu'avant de présenter un texte de loi au Parlement, le gouvernement devrait consulter pour avis le Conseil supérieur de l'adoption et le Conseil d'Etat.

"Le droit au mariage et à l'adoption pour tous sera institué et les outils de lutte contre les discriminations seront renforcés", déclare Jean-Marc Ayrault dans un communiqué.

Une concertation pour "faciliter le parcours" des personnes "trans" sera par ailleurs lancée à la rentrée, indique le Premier ministre, qui ajoute que la France saisira toutes les opportunités pour "promouvoir la dépénalisation universelle de l'homosexualité" et pour lutter contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle en France.

Le Premier ministre demandera ainsi à tous les membres du gouvernement concernés de lui faire des propositions, après concertation avec les partenaires associatifs, pour définir des politiques de lutte contre les violences et les discriminations liées à l'orientation sexuelle et au genre.

Cette déclaration du Premier ministre intervient à la veille de la "Marche des fiertés", qui réunit chaque année à Paris plusieurs dizaines d'associations luttant pour les droits des lesbiennes, des gays, des bisexuels et des transgenres.

Nicolas Sarkozy s'était dit hostile au mariage homosexuel pendant la campagne présidentielle, lui préférant un "pacs" qui puisse faire l'objet d'une cérémonie en mairie.

La député européenne UMP Rachida Dati a toutefois estimé vendredi que le parti de droite n'avait "jamais dit 'non'" au mariage homosexuel.

"Que les personnes du même sexe qui vivent ensemble souhaitent avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels, c'est une évidence, c'est normal", a-t-elle dit sur BFM TV et RMC Info, ajoutant qu'il ne fallait pas séparer les débats sur le mariage et l'adoption.

Le mariage homosexuel est approuvé par 63% des Français, d'après un sondage BVA publié en janvier.

Chine Labbé, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.