Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Manuel Valls choqué d'entendre Mohamed Merah à la télévision

Reuters08/07/2012 à 23:22

Manuel Valls choqué d'entendre Mohamed Merah à la télévision

PARIS (Reuters) - La première diffusion à la télévision française de la voix de Mohamed Merah, qui a tué en mars sept personnes à Toulouse en se réclamant d'Al Qaïda, a choqué dimanche le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

TF1 a diffusé dans l'émission de reportages "Sept à huit" des extraits des enregistrements réalisés par les policiers qui discutaient avec le jeune Français le 21 mars lors du siège de son logement qui devait conduire le lendemain à sa mort. Il avait tué trois militaires à Toulouse et Montauban puis trois enfants juifs et un rabbin dans une école de Toulouse.

"Je sais que vous risquez de m'abattre, c'est un risque que je prends. Donc voilà, sachez qu'en face de vous, vous avez un homme qui n'a pas peur de la mort. Moi la mort, je l'aime comme vous vous aimez la vie", dit notamment Mohamed Merah au négociateur.

Le contenu de ces propos était déjà connu. Mohamed Merah explique par ailleurs au policier avoir bien commis les sept meurtres et assure avoir agi dans le cadre d'une mission qu'il estime avoir reçue d'Al Qaïda lors d'un voyage en zone pakistano-afghane.

Manuel Valls s'étonne dans un communiqué de la diffusion de ces enregistrements, couverts par le secret de l'instruction, puisque l'enquête sur les meurtres se poursuit. Le frère de Merah est actuellement écroué.

"(Le ministre de l'Intérieur) regrette cette diffusion au moment même où la justice est saisie. Aucune précaution n'a été prise pour respecter les familles des victimes. Le ministre précise, enfin, qu'un enregistrement des conversations a bien été réalisé par les services de police, mais qu'il n'a jamais été rendu public", écrit-il.

"Il convient donc de s'interroger sur les moyens par lesquels le diffuseur a pu se procurer le dit enregistrement", ajoute-t-il.

Le père algérien de Mohamed Merah, qui a porté plainte en estimant que son fils avait été victime d'une exécution au motif qu'il risquait de révéler qu'il avait travaillé pour les services de renseignement français, dit être en possession d'autres enregistrements.

Ils montreraient tout autre chose, Mohamed Merah évoquant selon lui ce service rendu à la France. Cependant, malgré des promesses en ce sens, ces supposés enregistrements n'ont jamais été remis au parquet de Paris.

Le parquet a donc mis en doute leur existence, en soulignant que Mohamed Merah, à la différence des policiers, n'a pas pu matériellement faire d'enregistrements sonores ou vidéo lors du siège, car aucun moyen d'enregistrement n'a été retrouvé en sa possession.

Même si elle rejette la théorie d'un complot contre lui, la justice française enquête toujours sur l'appréhension par le renseignement de Mohamed Merah, 15 fois condamné dans sa jeunesse.

Il est en effet établi que Mohamed Merah était connu des services de renseignement français mais ces derniers semblent n'avoir jamais identifié en lui un danger potentiel, bien qu'ils l'aient interrogé à son retour d'Afghanistan fin 2011.

Thierry Lévêque, édité par Hélène Duvigneau

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.