Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Manifestation géante pour l'autonomie catalane à Barcelone

Reuters 12/09/2012 à 01:35

LES CATALANS MANIFESTENT EN NOMBRE POUR PLUS D'AUTONOMIE

BARCELONE, Espagne (Reuters) - Des centaines de milliers de Catalans sont descendus mardi dans les rues de Barcelone pour défendre une autonomie accrue face au gouvernement central, accusé de profiter de la prospérité économique de la région alors que l'Espagne est dans son ensemble plongée dans la crise.

Le gouvernement régional a affirmé que les manifestants, dont certains arboraient des banderoles "Non au Quatrième Reich", "Non à l'Europe", ou "Indépendance maintenant !", étaient 600.000. Les estimations de la police donnaient jusqu'à un million et demi de personnes.

Certains économistes estiment que la Catalogne, qui représente 15% de la population et 20% de l'activité économique de l'Espagne, paye chaque année 12 milliards d'euros d'impôts de plus que ce qu'elle reçoit de l'Etat central en services publics, bien que le chiffre - que de nombreux Catalans évaluent quant à eux à 16 milliards d'euros - soit difficile à calculer.

Un sondage commandé par le gouvernement catalan en juillet a pour la première fois montré que plus de la moitié des habitants de la région souhaitaient aller au-delà de l'autonomie et acquérir l'indépendance.

"Beaucoup de personnes qui ne défendaient pas l'indépendance sont de plus en plus tentées", a affirmé une manifestante, Elvira Farre, une retraitée barcelonaise. "Ils y sont non seulement conduits par leur sensibilité, mais aussi par leurs portefeuilles."

"NE PAS JOUER LES IMBECILES"

Le président de la Généralité de Catalogne, Artur Mas, a menacé d'engager des démarches vers une indépendance si le gouvernement du président du gouvernement Mariano Rajoy n'acceptait pas la mise en oeuvre d'un "pacte" qui donnerait à la région sa propre autorité fiscale.

"Si nous ne pouvons pas parvenir à un accord financier, la route vers la liberté de la Catalogne est ouverte", a déclaré mardi Artur Mas, qui n'a pas participé à la manifestation mais lui a apporté son soutien.

Si Artur Mas ne trouve pas d'accord avec Mariano Rajoy à l'issue d'une rencontre prévue le 20 septembre, il devrait convoquer des élections anticipées afin de remporter une majorité absolue au sein du Parlement catalan, où sa coalition Convergence et Union (CiU) gouverne actuellement avec l'aide d'autres partis.

Mariano Rajoy a cependant prévenu lundi que le moment était mal choisi pour "faire les imbéciles" face aux "problèmes de déficit et d'emploi" rencontrés par la Catalogne.

Bien que le taux de chômage de 22% de la région soit légèrement inférieur aux 24% de l'ensemble de l'Espagne, la Catalogne a été gravement touchée par la crise de la dette du pays.

Le gouvernement d'Artur Mas a fait savoir fin août qu'il allait demander à Madrid une aide financière de 5,7 milliards d'euros pour couvrir ses obligations financières, plus de 13 milliards d'euros de dettes arrivant à échéance d'ici la fin de l'année.

Andrés Gonzalez; Julien Dury pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.