Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mali-Les municipales émaillées d'incidents dans le Nord

Reuters20/11/2016 à 19:08
    BAMAKO/GAO, 20 novembre (Reuters) - Les élections 
municipales organisées ce dimanche au Mali ont été émaillées 
d'incidents et d'appels au boycott dans le Nord, théâtre du 
soulèvement touareg qui a permis aux mouvements islamistes 
locaux de s'emparer de la région en 2012.  
    Les djihadistes en ont été chassés par l'armée française 
dans le cadre de l'opération Serval, lancée en janvier 2013, 
mais les actes de guérilla contre les forces gouvernementales ou 
la mission de maintien de la paix de l'Onu restent courants. Ils 
se sont même multipliés et étendus vers le sud ces derniers 
mois.  
    Le scrutin a été annulé dans sept districts par mesure de 
sécurité. L'opposition et les groupes armés engagés dans le 
processus de paix qui se déroule sous l'égide de l'Onu jugent en 
outre la situation toujours trop instable pour qu'il ait lieu 
dans de bonnes conditions.  
    Le vote s'est déroulé dans le calme à Bamako, mais des urnes 
ont été brûlées à Tombouktou, dans le Nord, et le Parti pour la 
restauration des valeurs du Mali (PRVM-Fasoko) a annoncé 
l'enlèvement d'un de ses candidats près de Mopti, dans le 
Centre.  
    "La situation actuelle n'est pas propice aux élections parce 
que la majorité de notre population est disséminée dans 
différents camps de réfugiés", a fait valoir Amgar Ag Yehia, un 
habitant de Tombouktou qui a boycotté le scrutin.  
    A Kidal, dans la région que les séparatistes touaregs 
appellent Azawad, des femmes ont manifesté pour la deuxième 
journée consécutive.  
    "Pas d'élections dans l'Azawad avant la formation 
d'autorités transitoires", clamait une de leurs banderoles, 
évoquant le calendrier adopté dans le cadre du processus de 
paix.  
    "Nous avons reporté ces élections quatre fois afin qu'elles 
soient inclusives et quatre fois ça suffit", a déclaré le 
président Boubacar Keïta, s'adressant à la presse après avoir 
voté.  
    Les opposants de l'Union pour la république et la démocratie 
(URD) se sont plaints de fraudes lors des les préparatifs des 
municipales.  
    Ban Ki-moon, secrétaire général de l'Onu, a "encouragé le 
gouvernement malien à poursuivre un dialogue constructif avec 
toutes les parties prenantes pour apaiser les tensions qui 
pourraient survenir, avant et après le vote".   
      
 
 (Souleymane Ag Anara à Gao et Adama Diarra, Jean-Philippe 
Lefief pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.