1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Mali-Au moins trois soldats tués dans une attaque rebelle
Reuters18/05/2015 à 15:09


BAMAKO, 18 mai (Reuters) - Au moins trois soldats maliens ont été tués lundi à l'aube au cours d'une attaque de la rébellion au sud de Tombouctou, a-t-on appris de sources proches de la guérilla et de l'Onu. Ces combats ont eu lieu à Bambara Maoundé, à une centaine de kilomètres de Tombouctou, signe que les violences s'étendent au-delà des bastions septentrionaux des groupes rebelles toujours actifs, malgré le déploiement des troupes françaises et de casques bleus. De source militaire onusienne, on indiquait que trois soldats gouvernementaux avaient été tués et qu'un autre avait été blessé. Mohamed el Maouloud Ramadane, personnalité de la faction MAA (Mouvement arabe de l'Azawad) qui fait partie de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), a revendiqué cette attaque, qui visait des soldats récemment déployés dans la zone ainsi que des gendarmes. Les hommes du MAA, a-t-il dit, ont tué au moins dix membres des forces de sécurité maliennes. Souleymane Maiga, porte-parole de l'armée malienne, a confirmé l'attaque survenue en début de matinée, sans donner de précisions. La CMA, composée de rebelles touarags et d'éléments arabes en lutte au Mali depuis 2012, s'est engagée dans le processus de paix mais a refusé de signer la semaine dernière un accord avec le gouvernement. (Souleymane Ag Anara et Tiemoko Diallo; Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer