Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron veut redonner "de l'agilité" à l'économie française

Reuters04/09/2015 à 17:54

STRASBOURG, 4 septembre (Reuters) - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a affirmé vendredi vouloir "redonner de l'agilité" à l'économie française, condition selon lui pour saisir les opportunités offertes par les nouvelles technologies et renouer avec la croissance. Critiqué fin août par la gauche du Parti socialiste pour des propos jugés trop favorables au patronat, notamment sur les 35 heures, il a défendu la nécessité du changement, au risque de se tromper, face à ceux qui préfèrent "se gargariser d'idéaux". "Nous devons redonner de l'agilité à notre pays pour saisir les nouvelles opportunités économiques", a-t-il dit lors d'un discours prononcé pour l'inauguration de la 83e foire européenne de Strasbourg. Le ministre, qui est aussi celui de l'Industrie et du Numérique, est revenu sur les mouvements de colère suscités chez les chauffeurs de taxi et les hôteliers par l'irruption d'applications mobiles qui les concurrencent, telles que celles d'UberPop et de Airbnb. "La question qui nous est posée c'est : voulons-nous résister à tout prix à ce changement, voulons-nous le considérer uniquement comme une menace ou voulons-nous le saisir pour en faire une opportunité ? C'est ça le défi qui nous est posé et c'est le travail que j'essaierai de conduire dans les prochains mois", a-t-il dit. Après une loi sur la croissance et l'activité adoptée par le Parlement en juillet, Emmanuel Macron doit présenter d'ici la fin de l'année un second projet de loi sur les réformes à conduire pour "saisir ces opportunités". Devant un aréopage d'élus et de chefs d'entreprise alsaciens, le ministre de l'Economie a plaidé pour une "alliance des salariés, des actionnaires, des entrepreneurs et des collectivités", nécessaire selon lui pour renouer avec la croissance et l'emploi. Le ministre a cité trois "batailles" à mener pour y parvenir : celles pour la production, pour "le goût du travail et de l'effort" et pour "l'égalité réelle". "L'égalité, c'est une passion française mais elle ne doit pas être simplement sur le papier. Nous devons reconnaître que, dans certains secteurs, dans certaines catégories d'activités, parfois la surprotection formelle de quelques-unes entraîne la précarisation de tous les autres", a-t-il affirmé. "On peut collectivement se gargariser d'idéaux, si nous ne cherchons pas à les faire appliquer en actes, l'ensemble des responsables politiques qu'ils soient politiques ou économiques, se tromperont et auront une responsabilité colossale", a-t-il ajouté. (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.