1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron se pose en principal adversaire d'Orban et Salvini en Europe
Reuters29/08/2018 à 12:58

MACRON SE POSE EN PRINCIPAL ADVERSAIRE D'ORBAN ET SALVINI EN EUROPE

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron s'est revendiqué mercredi comme l'"opposant principal" de Viktor Orban et Matteo Salvini en Europe, à quelques mois des élections européennes de mai 2019.

Le président français répondait aux critiques du Premier ministre hongrois et du ministre de l'Intérieur italien, chantres d'une lutte implacable contre l'immigration, qui voient en lui le chef de file d'une Europe tournant le dos aux peuples.

"Il est clair qu'aujourd'hui, en effet, se structure une opposition forte entre nationalistes et progressistes et je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine", a dit Emmanuel Macron, interrogé par des journalistes lors d'un déplacement au Danemark.

"Donc s'ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison", a-t-il ajouté.

Après un entretien avec Matteo Salvini mardi, Viktor Orban a estimé que l'Europe avait besoin d'une nouvelle Commission et d'un nouveau Parlement qui portent un coup d'arrêt à l'immigration.

Emmanuel Macron a esquissé lundi la ligne que portera son camp face aux "nationalistes" aux élections européennes et désigné Viktor Orban et Matteo Salvini comme adversaires.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • elbouse
    29 août13:54

    Le Macron essaie de se raccrocher aux quelques branches qui restent à sa disposition ? Comme donneur de leçon en matière de démocratie, il y a mieux !!

    Signaler un abus

  • mxnagg
    29 août13:38

    il est deja l'ennemi de 99% de son peuple donc 2 de plus ou de moins dans le monde ca change rien

    Signaler un abus

  • ZvR
    29 août13:33

    Macron est un antieuropéens farouche. Un pantin au serviced'intérêts m@fieux extra européens. C'est l'énémi detous les européens.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer