Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron pragmatique sur les nouvelles obligations des entreprises

Reuters05/11/2014 à 14:25

MACRON PRAGMATIQUE SUR LES NOUVELLES OBLIGATIONS DES ENTREPRISES

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron a exclu jeudi de revenir sur le compte pénibilité et le droit d'information préalable sur les projets de cession de PME tout en prônant une concertation pour rendre leur application "supportable" par les entreprises.

Face aux critiques du patronat, le ministre de l'Economie a en outre estimé qu'il fallait d'abord mener à bien les baisses de charges sociales et fiscales promises aux entreprises avant d'envisager d'aller plus loin comme le réclament déjà certains.

Au vu de la situation des finances publiques, "Pensez-vous raisonnablement que nous pouvons expliquer aux Français que nous pouvons faire beaucoup plus" que les 50 milliards d'euros d'économies publiques et les 41 milliards de baisses de charges et d'impôts pour les entreprises programmées d'ici 2017, a-t-il déclaré.

"Je dis à ceux qui demandent déjà une nouvelle tranche qu'il faut déjà que nous exécutions la première", a-t-il ajouté lors des Assises de l'entreprise organisées par l'hebdomadaire l'usine Nouvelle.

"Je ne peux pas accepter ce discours tant qu'il y a encore des branches qui refusent de négocier" des contreparties aux aides", a-t-il encore dit. "Il faut aller au bout de cette démarche".

Deux mesures concentrent les critiques des chefs d'entreprise, notamment des petits patrons, le compte pénibilité lié à la dernière réforme des retraites et l'obligation faite aux patrons de PME d'informer en amont les salariés de tout projet de cession de leur entreprise.

"INSUPPORTABLE POUR CERTAINS"

Pour Emmanuel Macron, une abrogation de ces textes votés par le Parlement ne témoignerait pas d'un bon fonctionnement de la démocratie.

Mais il a concédé qu'il pouvait y avoir une "difficulté quand des idées fortes, intéressantes, progressistes rencontrent le réel" et que la complexité "insupportable pour certains" des dispositifs mis en place nécessitait une approche pragmatique.

La solution est, selon lui, de créer des missions parlementaires avec des professionnels "pour que le législateur puisse regarder la réalité de la situation et se rendre compte."

"Ce sont des gens qui veulent que les choses aillent mieux. Quand vous les mettez autour de la table avec les industriels, avec les patrons de PME, ils vont eux-mêmes voir qu'il faut aménager le dispositif" sur l'information des cessions des PME.

De même, s'agissant du compte pénibilité, Emmanuel Macron a estimé que, en parallèle à la mission confirmée par le gouvernement à l'ex-DRH de Renault Michel de Virville sur sa mise en oeuvre, il fallait "là aussi un lien avec le législateur" pour mener un "double travail de suivi de ce qui est possible et pas possible de faire".

L'objectif est "d'aménager ces dispositifs pour qu'ils soient en conformité avec ce qui a été voulu par le législateur mais supportable".

(Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.