Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron ouvre Versailles au futur empereur du Japon

AFP12/09/2018 à 22:11

Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron posent avec le prince héritier du Japon Naruhito au château de Versailles, le 12 septembre 2018 ( POOL/AFP / ludovic MARIN )

Pour la troisième fois, Emmanuel Macron a choisi le somptueux décor de Versailles comme atout diplomatique, en accueillant mercredi soir au château royal le prince héritier du Japon Naruhito.

Devant une haie d'honneur de gardes républicains, le président a souhaité la bienvenue à son hôte dans la Cour royale, avant un entretien en tête-à-tête dans l'un des salons.

Les deux hommes ont ensuite assisté dans l'Opéra royal à un spectacle de théâtre Nô mélangeant tradition et images en 3D. Un dîner officiel était ensuite organisé dans le vestibule haut de la chapelle royale.

Emmanuel Macron et le prince héritier du Japon Naruhito (au 1er rang, à gauche) assistent à une représentation de théâtre Nô à l'Opéra royal de Versailles, le 12 septembre 2018 ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Une centaine de personnalités françaises et japonaises des secteurs culturel, institutionnel et économique étaient invitées au spectacle et au dîner.

Outre l'épouse du président Brigitte Macron, en robe rosée damassée et escarpins argentés, l'assistance comptait plusieurs membres du gouvernement (Gérard Collomb, Françoise Nyssen, Sébastien Lecornu) ainsi que le député Cédric Villani, Charles Aznavour, la directrice de l'Unesco Audrey Azoulay ou encore Jack Lang. Pendant le spectacle, tous ont chaussé des lunettes 3D, président et prince compris.

Emmanuel Macron trinque avec le prince héritier du Japon Naruhito, le 12 septembre 2018 à Versailles ( POOL/AFP / Ludovic MARIN )

Le prince héritier du Japon, qui deviendra empereur en mai 2019, était reçu à Versailles cinq jours après le début de sa longue visite en France qui l'a déjà mené à Lyon, Grenoble et en Bourgogne.

Elle se terminera vendredi après quatre jours à Paris, où Naruhito participe à plusieurs événements de la saison culturelle Japonismes 2018, offerte par le Japon pour les 160 ans des relations diplomatiques franco-japonaises.

Durant les toasts, après un long rappel des liens culturels entre la Japon et la France, Emmanuel Macron a annoncé que la France organiserait en retour en 2021 une saison culturelle française au Japon.

"Notre amitié repose sue une résonance des âmes", a-t-il déclaré, saluant "deux nations attachées au même respect du multilatéralisme et à un ordre mondial qui ne repose pas sur la loi du plus fort".

Emmanuel Macron a déjà reçu au château de Versailles son homologue russe Vladimir Poutine puis des grands patrons étrangers pour les encourager à investir en France.

Aux yeux de nombreux Japonais, Versailles "représente le rayonnement de la France", souligne-t-on à l'Elysée. Ils portent un intérêt tout particulier au personnage de la reine Marie-Antoinette, popularisée notamment par le célèbre manga "La Rose de Versailles", publié au Japon en 1972.

Naruhito, âgé de 58 ans, est prince héritier depuis le 7 janvier 1989 lorsque son père Akihito est monté sur le trône après le décès de l'empereur Hiro Hito. Il deviendra le 126e empereur du Japon après l'abdication d'Akihito, 84 ans, qui a décidé de laisser la place le 30 avril 2019 pour raison de santé. Une loi d'exception a été votée en 2017 pour lui permettre de céder de son vivant le trône du Chrysanthème à son fils aîné.

En mars 2014 François Hollande avait déjà eu la même idée en conviant le président chinois Xi Jinping à un concert dans ce même Opéra royal.

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    13 septembre10:51

    C'est pas cher c'est l'état qui paie.C'est pour cela que vous payez des impôts, et qu'on emprunte en votre nom 3/100 des dépenses nationales injustement dénommées RNB

    Signaler un abus

  • patri445
    13 septembre10:26

    Cela s'inscrit sans doute dans la démarche du "plan pauvreté" ... !

    Signaler un abus

  • M488902
    13 septembre09:41

    Aux frais du Prince...On rappellera que Naruhito est bien marié mais que sa femme ne se déplace pas tout le temps avec lui pour raisons de santé.Longue vie au futur Empereur !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.