1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron n'en a pas fini avec Hollande...
Le Parisien02/07/2018 à 18:30

Macron n'en a pas fini avec Hollande...

C'est un fidèle de François Hollande qui imagine la scène, en mai 2022, comme un fantastique pied de nez : « La passation de pouvoir inversée, avec François qui monte les marches et Macron qui les descend ». C'est dire si les Hollandais sont galvanisés par le trou d'air que traverse le locataire de l'Elysée.En petit comité, l'ancien président juge que de redoutables traits d'image sont en train de s'incruster, entre le « pognon de dingue », la piscine de Brégançon et le dossier des migrants. « L'Aquarius ? Ce sera le Leonarda de Macron ! », prophétise un vieil ami de Hollande, qui assure que « Macron n'est plus un sujet dans sa tête. Il pense qu'il va s'effondrer à un moment. Il est passé à autre chose, c'est en cela qu'il peut devenir dangereux ».En privé, Macron continue de l'étrillerL'omniprésence de Macron, qui avait raillé sa « présidence bavarde », le fait bien sourire. « C'est très difficile d'être dans le silence. Commenter sa propre action est inévitable », grince l'ex-président, qui a croisé son successeur dimanche au Panthéon.En privé, Macron n'est pas en reste et continue de l'étriller. A l'un de ses soutiens qui le sommait de ménager son image, le président a répliqué, comme une insulte suprême : « Tu veux que je fasse comme Hollande, c'est ça ? » Reste que Macron n'en a pas fini avec lui. Car l'ancien président a déjà son plan pour continuer à être sous les projecteurs quand la tournée de dédicaces de son livre, « Les leçons du pouvoir » (Stock), sera achevée le 6 juillet.Selon nos informations, il compte s'engager dans la bataille des municipales de 2020. Pas en se présentant lui-même. Mais en étant le premier supporteur des candidats du PS. « Si quelqu'un lui demande de venir le soutenir, il ira. Le phénomène politique autour de lui montre qu'il est le seul à pouvoir mobiliser cet électorat, qui représente 15 à 20 %, et qui est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer