1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron : « Je ne suis que l'émanation du goût du peuple français pour le romanesque »
Le Point27/04/2018 à 17:55

Quel est le rapport d'Emmanuel Macron aux lettres ? Pour répondre à cette question, «  La Nouvelle Revue française »  a interrogé le chef de l'État, dans un long entretien. (crédit : LUDOVIC MARIN)

Quel est le rapport d'Emmanuel Macron aux lettres ? Pour répondre à cette question, La Nouvelle Revue française a interrogé le chef de l'État, dans un long entretien dont

Le Monde publie des extraits. Colette, Giono, Gide, Camus?, le président revient notamment sur les auteurs qui l'ont inspiré dans sa jeunesse et ont forgé sa vision du monde. « J'ai fait beaucoup de philosophie, mais c'est surtout la littérature qui m'a structuré, à la fois pour les grands personnages et le sens du détail », retrace le chef de l'État.

Lire aussi Macron : « Quand on oublie de lire, on se trompe »

Une fibre littéraire et artistique que l'on retrouverait, selon lui, chez d'autres dirigeants. « Avec un homme comme Vladimir Poutine, l'art, la musique, la littérature, l'histoire ont une résonance forte. Je l'ai constaté à Versailles récemment à travers la figure de Pierre le Grand », affirme le chef de l'État. A contrario, la chancelière allemande aurait une sensibilité différente : « Angela Merkel est plus scientifique que littéraire dans son approche des choses, mais la musique a pour elle une grande importance. »

Lire aussi Poutine, loin des clichés

« Je suis une aberration »

Mais le président de la République revient aussi sur le lien qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer