1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron exhorte les jeunes à se saisir du grand débat
AFP07/02/2019 à 17:05

Le président Emmanuel Macron débat avec des jeunes à Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire), le 7 février 2019 ( AFP / Ludovic MARIN )

Emmanuel Macron a exhorté jeudi les jeunes à participer au grand débat, qui "prépare la France de demain", en introduisant une réunion d'échanges avec un millier de lycéens, étudiants et apprentis en Bourgogne.

"Au fond, ce que nous avons à faire (avec le grand débat), c'est inventer le pays dont nous voulons, ni plus ni moins", a déclaré le chef de l'Etat dans le gymnase de la petite ville d'Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire).

C'est donc "votre devoir" de "prendre ce débat", a-t-il ajouté en s'adressant aux jeunes, qui ont applaudi son arrivée, avec 40 minutes de retard sur le programme.

"J'entends dire que la jeunesse ne participait pas assez à ces débats, parce qu'elle est souvent en formation, au lycée, à l'université... Mais ce qu'on va préparer, à travers ce débat, ce sera vous. La France dans 10 ans, dans 20 ans, c'est la vôtre. C'est sur ça que je voudrais vous entendre", a-t-il lancé.

Les premières questions ont porté sur l'organisation des études, notamment la réforme du lycée. Outre le président, les ministres Jean-Michel Blanquer (Education) et Muriel Pénicaud (Travail) leur ont répondu. "Choisissez ce que vous aimez!", a conseillé M. Blanquer aux élèves de seconde présents en leur expliquant la réforme en cours.

Le millier de jeunes entourant Emmanuel Macron étaient venus de lycées de Saône-et-Loire, mais aussi de centres d'apprentissage ou d'établissements de formation professionnelle de la région Bourgogne-France-Comté.

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 2mains
    08 février13:43

    j'ai regardé ce débat et j'ai été tres agréablement surpris , les questions des jeunes pointaient de vrais problemes et etaient plein de bon sens et les reponses apportées par les ministres et le President Macron etaient claires et prometteuses pour cette jeunesse ambitieuse .

    Signaler un abus

  • JOG58
    07 février22:12

    quand on voit l'affaire Benalla comment pourrait on prendre macron pour un dirigeant credible. S'associer à ce genre d'individu n'est pas concevable et surtout pas de la part d'un president. Les français ne croient pas au grand débat ni aux décisions bidons qui en découleront. De l'enfumage pour faire de la com et campagne pour les européennes.

    Signaler un abus

  • schrett
    07 février19:15

    Les jeunes se tapent autant de Macron que de son grand débat.

    Signaler un abus

  • frenchto
    07 février17:57

    ben oui qleraz, la nécessité de vivre au milieu d'imbéciles n'est épargnée quasiment à personne

    Signaler un abus

  • qleraz
    07 février17:51

    frenchto " Et bonjour, Monsieur du Corbeau, Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. À ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie, Et pour montrer sa belle voix, Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie. Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur, Apprenez que tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute." Merci monsieur de la Fontaine.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer