1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron : et soudain, Hulot quitta le gouvernement
Le Point29/08/2018 à 09:10

Emmanuel Macron n'a pas été consulté par Nicolas Hulot avant l'annonce de sa démission. (crédit : LUDOVIC MARIN)

Il ne pouvait pas imaginer, encore moins deviner. Quand la réunion avec les chasseurs s'achève à l'Élysée, ce lundi 27 août, Emmanuel Macron, que ses proches disent pourtant si « empathique », ne perçoit pas l'ampleur du trouble qui agite Nicolas Hulot. Il faut dire que ce drôle de ministre a habitué l'Élysée et Matignon à ses sautes d'humeur, à ses tergiversations. « Il est a minima cyclothymique, a maxima bipolaire? Il n'était pas facile à gérer », résume aujourd'hui l'un de ses anciens collègues du gouvernement. Pourquoi donc prêter plus d'attention que d'habitude à son agacement du moment lié à la présence surprise du lobbyiste Thierry Coste dans les murs élyséens ?

À l'heure du dîner, Emmanuel Macron est même franchement rassuré. Son invité, Christophe Castaner, lui narre la réunion interministérielle qui a eu lieu un peu plus tôt dans la soirée à Matignon. Le ministre de la Transition écologique était présent. Oui « il a râlouillé » en relatant sa réunion à l'Élysée ; non il n'était pas hors de lui ; bien sûr, comme à chaque fois, il va se calmer. Alors, de là à envisager sa démission, évidemment non ! Après tout, combien de fois ses conseillers l'ont-ils entendu tempêter :« Je vais démissionner ! »

« Merde,...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vazi
    29 août09:49

    à force d'ignorer les gens ils se rebellent, belle leçon et en plus il informe personne, magnifique

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer