Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Macron et le PS promettent une amélioration du projet de loi

Reuters12/12/2014 à 13:37

(Actualisé avec Macron) PARIS, 12 décembre (Reuters) - Emmanuel Macron et le numéro un du Parti socialiste ont promis vendredi une "amélioration" du projet de loi pour la croissance et l'activité, objet de vives critiques à gauche, lors des débats parlementaires. Le texte du ministre de l'Economie sera examiné à partir du 22 janvier l'Assemblée nationale et en mars au Sénat. Il vise à augmenter le potentiel de l'économie française en réformant de nombreux sujets, dont celui, très controversé à gauche et chez les syndicats, d'extension de l'ouverture des commerces le dimanche. Parmi les autres domaines traités figurent le transport par autocars, une réforme des professions du droit qui suscite une forte opposition chez les intéressés, la justice prud'homale ou l'épargne salariale. ID:nL6N0TU3AM "Le débat parlementaire permettra d'améliorer le texte et de prendre en compte (des) craintes totalement légitimes", a déclaré Emmanuel Macron vendredi à des journalistes, en marge de l'université d'hiver du barreau de Paris. Le ministre de l'Economie était venu y défendre son texte, deux jours après une manifestation de dizaines de milliers de notaires, huissiers, avocats et autres professions du droit à Paris. ID:nL6N0TU3FP "Je veux que l'esprit d'entreprise, que l'esprit de conquête anime les professions du droit", a-t-il lancé devant un parterre d'avocats. "Le risque aujourd'hui (...) c'est que les intérêts acquis, les corporatismes nous dévorent, nous paralysent, nous anesthésient." Une autre journée d'action des professions du droit est prévue le 22 janvier, date du début de l'examen du texte à l'Assemblée. CAMBADÉLIS VEUT QU'AUBRY SOIT ENTENDUE Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a également souligné l'importance des débats parlementaires à venir. "Le processus est ouvert. Le Premier ministre et le ministre de l'Economie ont dit que cette loi pouvait être améliorée, et nous comptons bien l'améliorer", a-t-il dit sur Radio Classique et LCI. "Cette loi a des éléments extrêmement positifs" mais "elle doit protéger", a-t-il poursuivi. Les frondeurs du Parti socialiste ont été rejoints dans leurs critiques mercredi par la maire de Lille Martine Aubry qui s'est engagée à "combattre" la "régression" que constitue à ses yeux la possibilité donnée aux maires d'autoriser l'ouverture des commerces douze dimanches par an, au lieu de cinq. ID:nL6N0TU3AM "Je souhaite que les préoccupations de Martine Aubry soient entendues, prises en compte. (...) Elle estime à juste raison que si on est dans l'économie de marché, on ne peut pas être dans la société de marché. Et de ce point de vue, elle n'a pas tort", a souligné Jean-Christophe Cambadélis. "Moi je suis pour l'équilibre dans la société française, et ce n'est pas en abaissant les droits au niveau des Chinois que nous serons compétitifs", a-t-il ajouté. (Sophie Louet et Chine Labbé, édité par Jean-Baptiste Vey)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.