1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron, cap sur la présidentielle de 2022
Le Parisien11/06/2019 à 07:29

Macron, cap sur la présidentielle de 2022

Un second mandat en 2022 ? Y penser toujours, n'en parler jamais ! Dès la présidentielle de 2017, Emmanuel Macron a conçu son action sur dix ans. Deux quinquennats, donc. « Il était évident pour nous qu'on ne ferait pas tout en cinq ans », reconnaît Jean-Marc Borello, fidèle parmi les fidèles du président. Il n'est d'ailleurs pas rare que le chef de l'Etat enjambe lui-même le prochain scrutin présidentiel. Comme lors de sa conférence de presse du 25 avril, en programmant certains chantiers à l'horizon... 2025 !Six mois après la crise des Gilets jaunes, la sortie du grand débat et le crash-test européen passés, le locataire de l'Elysée peut à nouveau se projeter. « On s'en sort plutôt pas mal », a-t-il récemment soufflé à l'un de ses visiteurs, soulagé d'avoir évité une débâcle le 26 mai. Certes, l'échéance présidentielle de mai 2022 est encore loin. « D'ici là, il sera mort dix fois... et ressuscité onze fois », relève un collaborateur qui s'attend encore à pas mal de secousses. LIRE AUSSI > Macron, l'obsession Le PenEt si aucune cellule n'est à ce jour constituée pour préparer la prochaine campagne - « trop tôt », jure-t-on, surtout pour Macron qui, de l'aveu d'un proche, « aime tout laisser ouvert jusqu'à la dernière minute » - le sujet est bien sûr omniprésent. « Cela se prépare dans la tête de ceux qui ont toujours fait de la politique », souffle un député marcheur, qui s'interroge sur les questions que chacun doit se poser dans les prochains mois : « Comment arrive-t-on à avoir une offre politique en 2022 ? Comment je fais pour être utile ? » Et surtout, dernier point existentiel : « Comment je fais pour être dans l'équipe de campagne ? »« Il y a plein de rendez-vous avant »À l'Elysée, comme au parti, on phosphore secrètement sur la structure politique qui permettra au chef de l'Etat de repartir en campagne. « Ceux qui en parlent sont des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer