1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron appelle les Français à se «réconcilier» et fustige la «résignation»
Le Parisien18/08/2019 à 07:18

Macron appelle les Français à se «réconcilier» et fustige la «résignation»

Les choses sérieuses reprennent. Emmanuel Macron a appelé les Français à se « réconcilier » après les « moments difficiles » des derniers mois, et fustigé « l'esprit de résignation et les petits abandons », lors de la commémoration des 75 ans de la libération de Bormes-les-Mimosas (Var).« Notre pays parfois se divise et nous avons vécu ces derniers mois des moments difficiles de division, parfois de violence, dont il nous faut savoir sortir. Il y a parfois des bonnes raisons d'être en désaccord et il faut les respecter, il y en a d'autres que l'on peut contester, il faut savoir toutefois les entendre », a aussi déclaré le président de la République.« Mais il ne faut jamais oublier que quels que soient les désaccords, aux grands moments de notre histoire nous avons su nous réconcilier pour avancer », a-t-il ajouté, louant à plusieurs reprises « l'héroïsme » des résistants et des soldats qui ont participé à la Libération. "L'héroïsme est encore là dans la société, nous avons cette force d'âme", a déclaré Emmanuel Macron lors d'un bain de foule pic.twitter.com/JoZNlF5xso-- BFMTV (@BFMTV) August 17, 2019 « Je crois très profondément que ce que notre pays, notre continent sans doute, et le monde occidental traverse aujourd'hui, est une crise profonde de doute, [...] mais réside aussi parfois dans l'oubli du courage, dans l'esprit de résignation, dans les petits abandons », a poursuivi le chef de l'exécutif.« Ce qui porte notre pays ce sont ces siècles de bravoure, c'est cette force d'âme, c'est cet esprit de résistance. C'est ce fait qu'il n'y a rien en France au-dessus de la liberté et de la dignité de chacun, cet amour de la France, c'est ce qui doit nous réconcilier », a-t-il ajouté.Lundi, ce sera l'heure de la rentréeEmmanuel Macron, qui a passé ses congés au Fort de Brégançon, dans la commune de Bormes-les-Mimosas, s'exprimait devant son maire, des ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rodde12
    18 août18:55

    Les GJ ont révélé un mécontentement quasi général. Si aucune solution ne vient le diminuer c'est un baril de poudre qui attend la première maladresse. Le système électoral et administratif n'est pas adapté. Le système électoral distribue des billets gagnants aux moins mal élus qui ne sont jamais majoritaires eu égard aux inscrits et le système administratif est une machine à conserver les droits acquis.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer