1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Macron à l'Elysée : un an de promesses tenues, de reculs et de réformes inattendues
Le Parisien13/05/2018 à 17:26

Macron à l'Elysée : un an de promesses tenues, de reculs et de réformes inattendues

Emmanuel Macron l'assurait en octobre dernier lors d'une interview : il est un président qui « fait ce qu'il dit ». En guise de tacle adressé à ses prédécesseurs, il ajoutait même à l'époque que cela faisait « peut-être longtemps que ce n'est pas arrivé ». Pour celui qui a fait de la réforme un mantra depuis son installation rue du Faubourg-Saint-Honoré, le respect de la parole présidentielle a pour point de départ le programme défendu devant les électeurs.

 

Un an après ses débuts officiels à la présidence, Emmanuel Macron a tenu plusieurs dizaines promesses formulées pendant sa campagne. D'autres engagements sont eux en passe d'être honorés. Mais le président ne suit pas forcément à la lettre le programme du candidat. Il a ainsi préféré reculer sur certaines mesures ou, à l'inverse, s'attaquer à des chantiers qui n'étaient pas forcément prévus à l'origine.

Promesses tenues et réformes lancées

Parmi les 340 et quelque engagements que nous avons passés au crible, près de 140 environ peuvent être rangées dans la colonne « fait » ou « en cours ». Certains sont bien sûr plus emblématiques que d'autres, comme ceux concernant le monde du travail.

Le candidat d'En Marche ! voulait ainsi donner la primeur aux accords d'entreprise sur les accords de branche ou instaurer un plafond et un plancher aux indemnités prud'hommales. Ces mesures figurent dans la fameuse réforme du Code du travail menée tambour battant et à coups d'ordonnances signés dès le mois de septembre.

Des engagements touchant à la moralisation de la vie publique ont aussi été respectés : fini le régime spécial de retraite des parlementaires, terminé l'emploi de proches ou de membres de la famille.

Le premier budget du quinquennat a également été l'occasion pour le chef de l'Etat de tenir plusieurs de ses promesses, dont quelques-uns font grincer bien des dents. Ainsi en va-t-il de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • rillouto
    13 mai18:29

    1 an de destruction du pays, et de fracture sociale ... voila le bilan d'un an de macron .....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer