1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Lyon confirme à Dijon
So Foot20/04/2018 à 23:00

Lyon confirme à Dijon

En s'imposant 5-2 à Dijon face à un adversaire privé de six joueurs, Lyon a obtenu un cinquième succès consécutif en championnat. Les Rhodaniens ne sont plus qu'à un point de Monaco, qui joue demain à Guingamp.

Dijon FCO 2-5 Olympique lyonnais

Buts : Sliti (26e et 55e) pour Dijon // Depay (4e), Aouar (50e), Fekir (53e), Traoré (77e) et Cornet (82e) pour Lyon

Pendant vingt minutes - les premières - tout le stade s'était fait à l'idée que Lyon allait rester sur la dynamique qui le porte depuis son élimination en huitièmes de finale de la Ligue Europa par la CSKA Moscou (1-0, 2-3). Irrésistibles lors des quatre dernières journées, face à Marseille (3-2), Toulouse (2-0), Metz (5-0) et Amiens (3-0), les Gones semblaient se diriger vers un cinquième succès consécutif qui les rapprocheraient un peu plus de Monaco, dont on attend la réaction samedi à Guingamp après la déroute au parc des Princes dimanche dernier (1-7). Au bout de quatre minutes, Depay trompait Reynet de près sur un centre de Rafael, un but accordé par Franck Schneider malgré les protestions des dijonnais qui réclamaient une main du défenseur brésilien (0-1).

Génésio : j'y suis, j'y reste ?

Reynet était pourtant bouillant


Le quart d'heure qui suivit aurait pu tourner au désastre pour des bourguignons privés de six joueurs (Abeid, Lautoa, Xeka, Balmont, Jeannot, Tavares) et au supplice face au rythme imposé par la bande à Fekir. Sans un Reynet chaud comme la braise, décisif face à F. Mendy (14e) puis Fekir (16e). Et puis, le DFCO a commencé à se remettre la tête à l'endroit et à faire ce qu'il aime tant, attaquer. Lopes, relativement tranquille depuis le coup d'envoi, détournait

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer