Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

LR pour le maintien des régionales avec "un protocole sanitaire adapté"
AFP07/04/2021 à 18:29

Le président de LR Christian Jacob présente ses voeux à la presse le 13 janvier 2021  ( AFP / ALAIN JOCARD )

Le président de LR Christian Jacob présente ses voeux à la presse le 13 janvier 2021 ( AFP / ALAIN JOCARD )

Les Républicains plaident pour un maintien des élections régionales et départementales en juin avec "un protocole sanitaire adapté" et une adaptation des règles de publicité et de remboursement des dépenses, dans une lettre envoyée mercredi au Premier ministre Jean Castex.

"Le calendrier électoral doit être respecté et les électeurs doivent être appelés au vote dans un protocole sanitaire adapté", écrivent le président de LR Christian Jacob et les présidents des groupes parlementaires Damien Abad (Assemblée nationale) et Bruno Retailleau (Sénat).

LR a plusieurs fois déjà appelé au maintien de ce scrutin, alors que la droite détient sept régions, et compte parmi les présidents sortants un certain nombre de candidats potentiels à la présidentielle de 2022 (tels que Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez). 

Dans leur lettre que l'AFP a pu consulter, les responsables LR saluent plusieurs recommandations du comité scientifique, notamment "l'obligation de vaccination ou de détention d'un test négatif" pour les membres des bureaux de vote, ou la suggestion de créer "une file d'attente spécifique" pour les personnes vulnérables.

Ils lancent aussi plusieurs préconisations, notamment d'autoriser les candidats "à se déplacer librement dans leur circonscription" pour leurs visites de terrain, et de leur permettre de tenir des réunions "dans les mêmes règles que les associations qui peuvent tenir des assemblées générales en présentiel".

Il faudrait aussi, selon eux, "installer des purificateurs d'air dans les bureaux de vote".

Enfin LR demande que "des plages de diffusion plus importantes" soient imposées sur les chaînes de télévision régionales pour que les candidats s'expriment et débattent entre eux, et que des clips d'information soient diffusés à la télévision et sur internet "pour promouvoir la procuration rapide".

De son côté Marine Le Pen a elle aussi demandé le maintien des élections régionales, en réclamant "des grandes campagnes d'information sur les procurations, pour que les gens qui sont fragiles ou inquiets d'aller voter puissent le faire".

"Cela n'a pas été le cas lors des élections municipales", a déploré lors d'une conférence de presse la présidente du Rassemblement national, dont beaucoup d'électeurs s'étaient abstenus aux municipales de juin 2020.

Elle a aussi fustigé "l'amateurisme" du gouvernement qui, à ses yeux, "commence à poser un véritable problème démocratique", jugeant "ahurissant" d'organiser un débat au parlement le 13 avril sur la tenue ou non de ce scrutin, alors que le dépôt des listes est prévu pour le 26 avril.

Un débat sur le maintien des régionales et départementales devrait en effet avoir lieu le 13 avril devant l'Assemblée nationale et le 14 devant le Sénat. Les partis ont jusqu'à jeudi soir pour donner au gouvernement leur avis sur la question.

cg-are/cs/mpm

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6695204
    08 avril08:47

    vazi, c'est VOTRE problème?

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer