Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Londres prêt à accueillir des migrants syriens de Calais

Reuters04/10/2013 à 21:18

LONDRES VA EXAMINER LE CAS DES MIGRANTS SYRIENS DE CALAIS

CALAIS, Pas-de-Calais (Reuters) - Les services de l'immigration britannique se sont engagés vendredi à examiner au cas par cas la situation des migrants syriens du port de Calais, mais exclusivement pour ceux ayant des liens familiaux en Grande-Bretagne, a annoncé le préfet du Pas-de-Calais.

Au nombre d'une soixantaine, les migrants, parmi lesquels des femmes et des enfants, ont quitté vendredi en fin d'après-midi la passerelle qu'ils occupaient depuis mercredi sur le port de Calais.

Tous aspirent à passer en Grande-Bretagne et "très très peu" ont accepté la proposition du préfet du Pas-de-Calais de régulariser leur situation en France en déposant une demande d'asile à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), une solution qui leur permet d'obtenir un hébergement temporaire, a-t-on indiqué à la préfecture.

La préfecture avait décidé leur évacuation vendredi matin mais l'opération, confiée au CRS, avait a été stoppée après que des migrants eurent menacé de se jeter dans le vide du haut de bâtiments portuaires. Ces derniers sont finalement descendus et les autres migrants ont évacué d'eux-mêmes la passerelle, par petits groupes.

Ils ont également retiré les bâches et les cartons dont ils s'étaient servis pour se protéger de la pluie. Ils étaient pour la plupart regroupés vendredi en fin de journée au terminal des ferries de Calais.

Des représentants de la préfecture, le maire de Calais, des représentants des migrants et des associations qui leur viennent en aide ont tenu une réunion vendredi avec trois policiers britanniques.

"Ils sont ouverts à un examen au cas par cas pour les ressortissants syriens qui ont des liens familiaux sur le territoire britannique", a expliqué le préfet Denis Robin.

PLUS DE DEUX MILLIONS DE RÉFUGIÉS

Les autorités britanniques pourraient accepter des regroupements familiaux après une étude des dossiers par les services français, a-t-il précisé.

"Ils sont dans une situation d'impasse, nous pouvons leur donner un statut, faire une demande d'asile", avait auparavant déclaré le préfet du département.

Réfugiés dans le Calaisis depuis leur fuite de Syrie, les migrants ont été chassés de plusieurs squats de la ville de Calais avant de décider de cette action.

Plus de deux ans après le début du conflit en Syrie, le nombre de réfugiés syriens a dépassé en septembre les deux millions, et quelque 5.000 personnes en moyenne quittent chaque jour la Syrie pour trouver refuge pour leur grande majorité au Liban, en Turquie, en Jordanie et en Irak, selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Pressé par les ONG et l'Onu d'en faire davantage en faveur des réfugiés syriens, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a annoncé que la France allait prendre des mesures pour faciliter leur accueil.

Le président François Hollande a assuré le 15 septembre que la France devait "prendre (sa) part" dans l'accueil des réfugiés syriens sans fournir plus de précisions.

Depuis le début de l'année, 700 demandes d'asile formulées par des Syriens ont été déposées en France, selon l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides).

Ces demandes de protection sont accordées dans 95% des cas contre 10% de réponses favorables en moyenne pour l'ensemble des dossiers. La France a mis en avant la saturation du dispositif d'accueil de réfugiés pour expliquer l'absence d'engagement clair.

Pierre Savary, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.