Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Londres ne versera qu'un milliard d'euros de plus à l'UE

Reuters07/11/2014 à 18:03

(Actualisé, détail de l'accord) par Robin Emmott BRUXELLES, 7 novembre (Reuters) - La Grande-Bretagne ne versera qu'environ un milliard d'euros supplémentaires au budget de l'Union européenne, en deux échéances au cours du deuxième semestre 2015 et sans intérêts de retard, a annoncé vendredi à Bruxelles le chancelier de l'Echiquier, George Osborne. L'UE réclamait à Londres une contribution supplémentaire de 2,1 milliards d'euros à régler avant le 1er décembre prochain, ce que refusait catégoriquement le gouvernement de David Cameron. La réduction de moitié de la somme réclamée par Bruxelles s'explique par une nette augmentation l'an prochain de la "ristourne" que la Grande-Bretagne reçoit chaque année de l'UE depuis 1984 et qui sera versée par anticipation. "Nous avons réduit la note de moitié, nous avons repoussé le paiement et nous ne paierons pas d'intérêts", s'est réjoui le ministre britannique des Finances après avoir rencontré ses homologues européens à Bruxelles. "La note, au lieu des 1,7 milliard de livres réclamées, s'élèvera à environ 850 millions de livres", a ajouté George Osborne. La commissaire européenne au Budget, Kristalina Georgieva, a confirmé lors d'une conférence de presse que le délai de paiement accordé aux Britanniques et la hausse du "rabais" qui leur est versé allaient ramener la facture "à environ un milliard d'euros". SEPTEMBRE 2015 La "ristourne" accordée à Londres par l'UE, qui s'établit à 5,4 milliards d'euros cette année, devrait approcher les six milliards l'an prochain, en vertu du nouveau système statistique qui est justement à l'origine de la contribution supplémentaire réclamée aux Britanniques. Le ministre français des Finances a précisé que la Grande-Bretagne aurait jusqu'au 1er septembre 2015 pour s'acquitter de sa contribution. En visite vendredi en Finlande, David Cameron avait mis en garde l'Union contre "un problème majeur" si cette question n'était pas réglée. La position de Londres avait recueilli les sympathies de l'Italie, de l'Allemagne et de la France. La contribution supplémentaire au budget communautaire réclamée a été calculée à la suite d'une révision de statistiques qui a révélé une amélioration de l'état de santé de l'économie britannique. L'Italie, qui assure actuellement la présidence tournante de l'UE, avait donc présenté à Bruxelles l'offre d'étalement des versements britanniques, sans intérêts de retard, pour tenter de sortir de l'impasse. "Nous devons faire preuve de souplesse", avait estimé le ministre espagnol de l'Economie, Luis De Guindos, en arrivant à l'Ecofin. Contrairement à la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne profitent, elles, de la révision statistique à l'origine d'une modification des contributions des Etats-membres au budget communautaire. (Avec Jan Strupczewski, Alastair Macdonald et Francesco Guarascio à Bruxelles, Kylie MacLellan à Londres et Jussi Rosendahl à Helsinki; Guy Kerivel pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.