Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Londres discute avec des repreneurs potentiels de Tata Steel UK

Reuters05/04/2016 à 15:40
    LONDRES, 5 avril (Reuters) - Le gouvernement britannique a 
entamé mardi des négociations avec des repreneurs potentiels des 
activités britanniques déficitaires du sidérurgiste indien Tata 
Steel, dont la cession annoncée pourrait menacer 15.000 emplois. 
    Accusé par l'opposition de s'être "endormi au volant" 
lorsque Tata Steel a annoncé la semaine dernière la mise en 
vente de la totalité de ses activités au Royaume-Uni, le Premier 
ministre David Cameron a réuni ses ministres mardi pour débattre 
des options envisageables.  
    Son ministre des Entreprises, Sajid Javid, devait partir en 
fin de journée pour Bombay, où il a prévu de rencontrer le 
président de Tata, Cyrus Mistry.  
    Avant son départ, il devait s'entretenir avec l'un des 
candidats potentiels à la reprise, Sanjeev Gupta, le directeur 
général de Liberty Group, une société spécialisée dans les 
matières premières présente en Asie, en Afrique et en 
Grande-Bretagne et qui dispose déjà d'une capacité de production 
d'acier dépassant trois millions de tonnes par an.  
    Le gouvernement n'a pas précisé avec quels autres candidats 
à la reprise il prévoyait de discuter mais Javid a déclaré à la 
chaîne de télévision Sky News que "lorsque les acheteurs se 
présenteront, nous serons prêts à travailler avec eux".  
    Liberty Group n'a pas encore procédé à l'étude approfondie 
des comptes de Tata Steel UK mais il estime que le principal 
site, celui de Port Talbot, au Pays de Galles, peut être sauvé à 
condition de remplacer ses hauts-fourneaux pour moderniser la 
production.  
    "Une bonne partie (des activités) sont déficitaires pour 
l'instant mais nous pensons qu'elles peuvent être redressées", a 
dit Gupta à la BBC.  
    Cadwyn Jones, le Premier ministre du Pays de Galles, a quant 
à lui déclaré que le gouvernement semblait disposé à discuter de 
solutions envisageables pour combler le déficit du régime de 
retraites de Tata Steel UK, l'une des principales charges de 
l'entreprise, ainsi que du coût de l'énergie, également cité par 
Tata comme l'un des facteurs motivant son retrait.  
    Les sidérurgistes britanniques souffrent de coûts de 
l'énergie et de taxes environnementales parmi les plus élevés au 
monde et mettent en cause les politiques mises en oeuvre par 
Londres pour favoriser les énergies "bas carbone" comme l'éolien 
ou le nucléaire.  
    Le gouvernement se défend en disant avoir compensé la 
majorité des surcoûts liés à ces politiques, estimant que la 
raison fondamentale des difficultés du secteur est la chute du 
prix de l'acier, favorisée par les surcapacités chinoises. 
    Le député conservateur Ian Duncan, en charge du dossier du 
prix du dioxyde de carbone, a proposé mardi de supprimer le prix 
plancher des droits d'émission de CO2 pour favoriser le secteur 
sidérurgique, un dispositif mis en place en 2013. 
     
 
 (Kate Holton et Susanna Twidale; Marc Angrand pour le service 
français, édité par Véronique Tison) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.