Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Loi climat: des militantes d'Extinction Rebellion s'enchaînent à l'Assemblée, pour protester
AFP04/05/2021 à 16:57

Une dizaine de militantes d'Extinction Rebellion se sont enchaînées le 4 mai 2021 aux grilles de l'Assemblée nationale à Paris, pour fustiger le projet de loi climat ( AFP / Thomas SAMSON )

Une dizaine de militantes d'Extinction Rebellion se sont enchaînées le 4 mai 2021 aux grilles de l'Assemblée nationale à Paris, pour fustiger le projet de loi climat ( AFP / Thomas SAMSON )

Fumigènes à la main et cadenas au cou, une dizaine de militantes d'Extinction Rebellion se sont enchaînées mardi aux grilles de l'Assemblée nationale, pour fustiger le projet de loi climat qu'elles jugent trop faible, avant l'adoption du texte en première lecture.

Pour "libérer" ces jeunes militantes, Extinction Rebellion a envoyé "12 clés à 12 ministres et députés - symbolisant des mesures phares de la Convention citoyenne" pour le climat, que le gouvernement et la majorité "ont décidé d'enterrer ou presque", a indiqué l'un des membres à l'AFP.

Des clés ont ainsi été envoyées à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili ou à celui des Transports Jean-Baptiste Djebbari, afin de critiquer les arbitrages gouvernementaux.

En criant "Extinction Rebellion", ces jeunes femmes ont appelé les députés à voter contre le projet de loi climat, avant le scrutin en première lecture, prévu en fin de journée.

Dans l'assistance d'une vingtaine de personnes place du Palais Bourbon, Cyril Dion, garant de la Convention Citoyenne pour le climat, a déploré les "actions trop mesurées" en matière écologique depuis "50 ans". 

Une dizaine de militantes d'Extinction Rebellion se sont enchaînées le 4 mai 2021 aux grilles de l'Assemblée nationale à Paris, pour fustiger le projet de loi climat ( AFP / Thomas SAMSON )

Une dizaine de militantes d'Extinction Rebellion se sont enchaînées le 4 mai 2021 aux grilles de l'Assemblée nationale à Paris, pour fustiger le projet de loi climat ( AFP / Thomas SAMSON )

"Cette loi est une honte, les députés ne veulent pas nous entendre, nous sommes obligés d'aller au rapport de force", a dénoncé Elodie Nace, porte-parole du mouvement Alternatiba.

Pour la Confédération paysanne, Jean-François Périgné a fustigé une "loi inutile".

William Aucant, membre de la Convention citoyenne pour le climat, était présent, tout comme le député écologiste Matthieu Orphelin (non inscrit) ou le LFI Ugo Bernalicis.

Dans l'hémicycle, Adrien Quatennens (LFI) a relayé cette action militante, en reprochant au gouvernement d'avoir "carbonisé" les espoirs de la Convention citoyenne pour le climat, dont les travaux ont inspiré la rédaction du projet de loi.

"Douze personnes (onze en réalité, NDLR) se sont attachées, elles représentent douze mesures phares qui ne figurent pas dans votre projet de loi sur le climat, les clés sont à votre disposition. Les détacherez-vous ?", a-t-il lancé au gouvernement. 

Barbara Pompili a regretté "des débats stériles" pour "parler du tout ou rien", en matière écologique. "Quand on demande tout, en général on n'a rien. (...) Plutôt que de faire des grandes phrases, avoir des immenses objectifs, qui à la fin se terminent par rien parce qu'ils entraînent une révolte sociale, nous mettons en place des mesures exigeantes. Et en face, à chaque fois il y a un accompagnement qui est prévu", a-t-elle souligné.

laf-adc/reb/ib/mpm

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer