Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Logement-Valls constate des signes "encourageants" de reprise

Reuters04/03/2015 à 18:52

CACHAN, Val-de-Marne, 4 mars (Reuters) - Des signes "encourageants" laissent entrevoir une reprise de la construction de logements neufs, a déclaré mercredi Manuel Valls, en déplacement en banlieue parisienne où il s'est félicité "d'éléments conjoncturels favorables". "Les indicateurs montrent, en effet, un regain de confiance des Français", a estimé le Premier ministre lors d'un discours à Cachan (Val-de-Marne), un département que la gauche pourrait perdre lors des élections des 22 et 29 mars. Le chef du gouvernement s'est notamment réjoui des taux d'intérêts historiquement bas qui ont donné un coup de fouet aux demandes de prêts des ménages et du "redressement significatif" des indicateurs de vente de logements neufs. "Tous ces signes, je le répète, sont des signes encourageants", a assuré Manuel Valls, qui a insisté sur les nouvelles dispositions fiscales annoncées par son gouvernement cet été pour favoriser l'achat de logement neufs par les particuliers. Cette déclaration intervient à l'heure où les ventes de logements neufs ont rebondi en France au quatrième trimestre 2014, une amélioration dont le gouvernement veut croire qu'il annonce une tendance de plus long terme. Certains signes restent néanmoins négatifs, comme les mises en chantier de logements qui ont poursuivi leur baisse sur les trois mois à fin janvier. François Hollande a promis lors de sa campagne de 2012 la construction de 2,5 millions de logements sur le quinquennat, un objectif qui paraît à l'heure actuelle hors de portée. Décriée par les professionnels du secteur pour ses effets supposés néfastes, la loi Alur de l'ancienne ministre du Logement Cécile Duflot a été amendée afin notamment d'offrir plus d'avantages fiscaux aux investisseurs et de limiter les contraintes comme l'encadrement des loyers. Manuel Valls a annoncé en novembre une série de mesures de soutien à l'investissement des communes dont la capacité financière est obérée par la baisse des dotations aux collectivités locales prévue dans le plan d'économies 2015-2017. Depuis la décision du gouvernement de faire contribuer les collectivités locales à hauteur de 11,5 milliards d'euros à son plan d'économies de 50 milliards sur trois ans, certains économistes et des élus locaux craignent un effondrement du secteur du BTP en 2015 et 2016. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.