Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lisbonne mise sur l'agroalimentaire face au déficit commercial

Reuters27/02/2012 à 20:48

LE PORTUGAL MISE SUR L'AGROALIMENTAIRE POUR RÉDUIRE SON DÉFICIT COMMERCIAL

LISBONNE (Reuters) - Le Portugal espère qu'une hausse de ses exportations de vin, de liège et de fruits l'aidera à réduire son déficit commercial, a déclaré lundi la ministre portugaise de l'Agriculture dans un entretien accordé à Reuters.

Assunção Cristas a expliqué vouloir relancer l'exploitation de terres inutilisées tout en proposant des mesures incitatives qui permettraient de transformer le déficit commercial alimentaire en excédent.

Le Portugal est déjà le premier exportateur mondial de liège et le septième exportateur de vin. Son agriculture, qui comprend les exploitations forestières et la production de nombreuses variétés de fruits, des olives aux oranges en passant par les fraises et les cerises, représente 10% de son produit intérieur brut.

Mais la fertilité de ses terres et son climat clément ne lui ont jamais permis de parvenir à l'autosuffisance alimentaire.

La production de la filière reste fragmentée en raison notamment de la taille modeste de nombreuses exploitations, héritage de la réforme agraire qui a suivi la Révolution des oeillets de 1974 après des décennies de dictature salazariste.

Arrivée au pouvoir en juin dernier à la faveur d'élections législatives anticipées, la majorité de centre-droit dirigée par

Pedro Passos Coelho espère inverser la tendance actuelle.

"Nos exportations alimentaires ont un gros potentiel même si nous avons toujours un déficit commercial de 30%", a déclaré Assuncao Cristas à Reuters.

S'il parvenait à transformer son déficit commercial alimentaire en excédent, le Portugal pourrait espérer rééquilibrer sa balance commerciale globale, ce qui lui serait d'un grand secours alors qu'il a été contraint l'an dernier d'accepter une aide internationale de 78 milliards d'euros.

En 2011, déjà, le déficit commercial portugais s'est réduit de 25% par rapport à l'année précédente pour revenir à 15,2 milliards d'euros.

Cette réduction s'explique notamment par la cure d'austérité imposée aux Portugais avec les conséquences qu'elle implique sur la demande intérieure.

Parallèlement, les exportations alimentaires ont progressé de 17% au dernier trimestre 2011, à 1,2 milliard d'euros. Cette hausse est la deuxième la plus importante après celle enregistrée sur les produits pétroliers raffinés.

"Les perspectives d'amélioration de la balance commerciale dans l'alimentaire sont bonnes, nous avons beaucoup de nouveaux terrains plantés, par exemple, d'oliviers et de vignes", a déclaré la ministre de l'Agriculture.

"Le secteur de la nourriture (...) peut vraiment aider le Portugal au moment où la consommation intérieure est basse."

D'après les prévisionnistes, l'économie portugaise devrait se contracter de 3% cette année et le taux de chômage a déjà touché un record à 14%.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.