1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Limitation à 80 km/h : ces pays européens qui ont tenté l'expérience

Le Parisien08/01/2018 à 18:16

Limitation à 80 km/h : ces pays européens qui ont tenté l'expérience

Le Premier ministre, Edouard Philippe, devrait annoncer mardi l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur les routes secondaires, une mesure qui ne fait pas que des heureux mais qui pourrait avoir des effets positifs sur la sécurité routière.

Les expérimentations lancées en France n'ayant donné lieu à aucun bilan, il faut regarder les expériences menées à l'étranger sur la réduction de la vitesse limite pour juger du potentiel d'une telle politique.

Suisse : changement radical, bilan mitigé

En Suisse, c'est dès 1984 que la vitesse maximale autorisée hors localité passe de 90 km/h à 80 km/h. Nos voisins se laissent alors le temps de mesurer les effets de la mesure, qui ne sera définitivement imposée qu'en 1990. Surtout, elle est combinée avec l'abaissement de la vitesse de 60 km/h à 50 km/h en ville et de 130 km/h à 120 km/h sur autoroute. Pour autant, les résultats ne sont pas flagrants sur la durée : après une baisse spectaculaire de 1101 à 908 tués entre 1984 et 1985, la mortalité routière grimpe à nouveau à 1034 en 1986 avant de stagner autour de 950. Blessés compris, le nombre de victimes passe de 31 830 en 1984 à 30 197 en 1990.

Alors, inefficaces ces mesures ? L'Office fédéral des routes (Ofrou), qui compile ces chiffres, a bien noté une baisse significative à partir de 1992 du nombre de tués sur les routes. Mais elle serait plutôt liée à un autre facteur, la réduction du nombre de kilomètres parcourus. « Le recul de ces derniers peut s'expliquer par la forte augmentation du chômage en Suisse après 1991, qui est allée de pair avec une réduction du trafic des navetteurs (qui travaillent en dehors de leur commune de résidence, ndlr), ainsi que par l'introduction du RER dans la région de Zurich en 1990 », a expliqué l'Ofrou dans un document consultable en ligne.

Suède : de multiples tests qui ont payé

Jusqu'en 1967, les Suédois conduisent à gauche et ne sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    08 janvier18:48

    Au point où en est le réseau géré par l'Etat, dépasser le 70 devient une aventure (Isère Savoie).

    Signaler un abus

  • frk987
    08 janvier18:45

    Et puis supprimez aussi les casse-vitesse, les ronds points à l'anglaise et mettez des feux avec flash....pour la mécanique ce sera excellent, combien d'accidents arrivent suite à des amortisseurs délabrés ou bien des pneumatiques qui n'en peuvent plus des nids de poules...mais ça c'est interdit de le dire. Il n'y a aucun accident lié à l'état du véhicule.

    Signaler un abus

  • frk987
    08 janvier18:41

    Et rouler à l'allure des PL c'est une source d'accidents.....croyez moi, je roule beaucoup en Suisse.

    Signaler un abus

  • frk987
    08 janvier18:40

    La mortalité sur les routes ce sont les gamins de moins de 25 en sortie de boîte et les vieux de plus de 80 ans.

    Signaler un abus

  • frk987
    08 janvier18:37

    De plus il y a une tolérance de 20 km/h, alors si vous continuez à rouler à 90 que vous arrivera-t-il ? 45 euros et un point de moins...MDR...on fait un stage de 2 jours à dormir devant des diapos et l'on récupère 4 pts.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer