1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ligue des champions : Rudi Garcia, séducteur et combatif, mène l'opération reconquête de l'OL
Le Monde23/10/2019 à 05:31

Malgré un match nul en Ligue 1 face à Dijon, et avant son déplacement européen à Lisbonne mercredi 23 octobre, le club lyonnais compte sur la personnalité de son nouvel entraîneur pour redresser la barre.

Il est de ces situations d'urgence où le niveau d'exigence s'abaisse. Parti pour concurrencer le PSG en début de saison, et à défaut de renouer avec la victoire en huit rencontres d'affilée en championnat, l'Olympique lyonnais (17e de Ligue 1 sur 20), tente de se rassurer avec des statistiques : lors du dernier match face à Dijon, samedi 19 octobre, ses joueurs ont tiré 24 fois en direction de la cage adverse. 

Depuis le début de saison, l'OL était engoncé dans une rigueur défensive presque psychorigide, imposée par son entraîneur, le Brésilien Sylvinho. Certes, malgré cette profusion d'occasions, aucun but n'a été inscrit face à Dijon (0-0). Mais force est de constater que cet élan offensif est concomitant à l'arrivée de Rudi Garcia, qui a succédé le 14 octobre à Sylvinho, remercié une semaine plus tôt.

Alors que l'OL affronte Benfica en Ligue des champions, mercredi 23 octobre à Lisbonne, l'ex-entraîneur de l'Olympique de Marseille (OM) apparaît comme l'homme auquel veut s'accrocher le club rhodanien, qui n'a jamais été aussi malade depuis le début de la présidence de Jean-Michel Aulas, en 1987.

Un accueil glacial

Le nouvel entraîneur a été nommé par les dirigeants lyonnais contre l'avis d'une majorité des supporteurs, échaudés par son passage conflictuel chez le rival marseillais, club qu'il a quitté avant l'été au terme d'une saison sans résultat. Ils lui ont d'ailleurs réservé un accueil glacial en le sifflant pour ses débuts face à Dijon.

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer