1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Lignes à haute tension : un «risque possible» pour la santé des enfants
Le Parisien21/06/2019 à 16:26

Lignes à haute tension : un «risque possible» pour la santé des enfants

Un risque « possible » de leucémie chez les enfants, et donc une recommandation de « ne pas implanter de nouvelles écoles à proximité des lignes à très haute tension ». C'est ce qui ressort d'une étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), rendue publique ce vendredi.L'Anses pointe le rôle possiblement néfaste des champs magnétiques à basses fréquences, émis notamment par les lignes à haute tension, même si aucun lien de cause à effet n'est pour le moment démontré. Elle avait déjà alerté en 2010 sur un « risque à long terme de leucémie infantile ». Elle explique maintenant que les nouvelles études parues depuis cette date la conduisent à « réitérer » ses conclusions.Les champs magnétiques basses fréquences sont tous ceux dont la fréquence est inférieure à environ 8,3 kilohertz, seuil au-delà duquel commencent les radiofréquences. Ils sont émis notamment par les réseaux de transport d'électricité et les transformateurs électriques.40 000 enfants concernés à leur domicilePlusieurs des études épidémiologiques disponibles mettent en évidence une augmentation statistique du risque de leucémie infantile à partir d'un certain seuil d'exposition, évalué selon les études entre 0,2 et 0,4 microteslas (µT), l'unité de mesure du champ magnétique.Or, 40 000 enfants de moins de 15 ans sont exposés à leur domicile à un niveau de champ magnétique supérieur à 0,4 µT, et 8 000 le sont dans leur école, selon une étude commandée par l'Anses et réalisée par l'institut de recherche publique Inserm et le CHU de Caen.En plus de recommander de ne pas installer d'écoles ou d'hôpitaux à proximité immédiate des lignes à très haute tension, l'Anses conseille également de ne pas « implanter de nouvelles lignes au-dessus de tels établissements » déjà existants.Mise en garde contre des risques professionnelsL'agence sanitaire souligne par ailleurs « la nécessité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer