Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

LFoundry en liquidation judiciaire, délai de trois mois

Reuters26/12/2013 à 22:46

PARIS (Reuters) - Le tribunal de commerce de Paris a prononcé jeudi la liquidation judiciaire avec cessation d'activité du fabricant de composants et de puces microélectroniques LFoundry situé à Rousset (Bouches-du-Rhône) et qui emploie 613 salariés.

Le ministre du Redressement ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, a cependant annoncé avoir obtenu du tribunal, par l'entremise du parquet, un délai de trois mois pour préserver les chances du site industriel.

"En accord avec le liquidateur nommé ce jour, une cellule sera mise en place pour gérer l'avenir de l'entreprise et en préserver le site de façon temporaire les actifs", écrit-il dans un communiqué.

Les représentants syndicaux, qui avaient rencontré lundi Arnaud Montebourg, avaient auparavant vivement reproché son attitude au gouvernement.

"Cette liquidation est un drame social et un sabotage industriel", a déclaré à Reuters Jean-Yves Guerrini, représentant de la CFDT de l'entreprise.

"C'est toute une technologie française qui va être pillée. C'est le casse du siècle, le gouvernement n'a aucun pouvoir dans ce pays, il laisse tuer une entreprise de pointe, une usine d'un milliard et demi d'euros qui a bénéficié de 400 millions d'euros d'aide publique", a-t-il ajouté.

Arnaud Montebourg avait déjà indiqué lundi qu'il allait demander au tribunal de commerce de Paris de conserver les machines pendant trois mois afin de faciliter l'arrivée d'un éventuel repreneur, un délai que les juges n'ont pas retenu dans un premier temps.

Les syndicats avaient demandé que leur entreprise bénéficie à hauteur de 20 millions d'euros du "plan de résistance économique" lancé en novembre par le ministère du Redressement productif, ce qui n'a pas été le cas.

Me Stéphane Gorrias, le liquidateur nommé par le tribunal de commerce de Paris, réunira un comité d'entreprise vendredi après-midi sur le site.

L'intersyndicale de LFoundry a annoncé que les salariés licenciés allaient continuer à occuper le site.

LFoundry avait été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris le 28 juin dernier, une procédure accompagnée d'une période d'observation de six mois.

Le site connaît une situation financière délicate depuis la vente par Atmel, en 2010, pour un euro symbolique de son unité de fonderie de semi-conducteurs à l'Allemand LFoundry.

Selon les syndicats, les commandes ont chuté d'environ 30% depuis le début du mois d'avril dernier en raison de la non-reconduction d'un contrat avec le groupe américain Atmel pour la production de tranches de silicium.

L'échéance du contrat de sous-traitance accordé pour trois ans par le groupe américain et le retrait au mois d'avril d'une offre de partenariat par un Fonds d'investissement public (PIF) d'Arabie Saoudite ont grevé les dettes de l'entreprise.

Le parquet de Paris a ouvert en octobre dernier une information judiciaire pour "abus de biens sociaux" et nommé un juge d'instruction après une plainte de la CFDT-métallurgie contre LFoundry.

La CFDT estime que plus de 20 millions d'euros ont été transférés irrégulièrement des comptes de l'entreprise, la laissant en grande difficulté financière.

François Revilla, édité par Gérard Bon


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.