1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les zombies de Jarmusch, une série chinoise à Marseille : nos films de la semaine
Le Monde15/05/2019 à 00:08

Chaque mercredi, dans « La Matinale », les critiques du « Monde » présentent les meilleurs films à découvrir sur grand écran.

LA LISTE DE LA MATINALE Une forme de morbidité arrive en salles cette semaine, entre le film de zombies tout en élégance de Jim Jarmusch et une baroque histoire d'horreur dans la cordillère des Andes... Heureusement que les fines constructions affectives de Ryusuke Hamaguchi, et l'amusant compte rendu d'un tournage en Provence, tempèrent le programme.

« The Dead Don't Die » : l'apocalypse pop de Jim Jarmusch

Jim Jarmusch conte la fin de l'espèce humaine, submergée par une vague des morts-vivants, réveillés par une nouvelle catastrophe écologique. L'humanité a laissé pratiquer le « fracking polaire » - la fracturation du sous-sol pour en extraire les ressources -, désaxant la planète, remplaçant le jour par la nuit et réveillant les morts. Mais l'apocalypse selon Jim Jarmusch est cool, aussi cool que l'interprète du dernier défenseur de l'humanité, Bill Murray, chef de la police de la petite ville de Centerville. Lorsque les zombies surgissent de leurs tombes (le premier a les traits d'Iggy Pop), ils sont à la fois nonchalants et méthodiques, attachés à l'une de leurs manies terrestres (téléphone portable, musique...) et résolus à dévorer tous les vivants qu'ils croisent. Ce détachement fait d'ironie, d'élégance et d'esprit du moment est une constante de l'œuvre de Jarmusch. The Dead Don't Die est à la fois un râle d'agonisant et une bonne blague, accompagnée de clins d'œil par le plaisantin. Thomas Sotinel

Film américain de Jim Jarmusch. Avec Bill Murray, Adam Driver, Chloë S...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer