1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Les voitures japonaises sont les plus fiables au contrôle technique

RelaxNews31/03/2014 à 18:27

Les voitures du groupe Toyota sont celles qui nécessitent le moins de contre-visites lors du contrôle technique en France. olly/shutterstock.com

(Relaxnews) - Lexus, Toyota et Daihatsu sont les trois marques qui ont affiché les taux de contre-visite les plus faibles du contrôle technique en France en 2013, selon une étude du site Simplauto.com. Les trois marques, qui appartiennent au même groupe, devancent une autre japonaise, Suzuki. Aucun constructeur français ne figure dans le Top 20.

Top 20 des constructeurs selon leur taux de contre-visite en 2013

1 Lexus (8,06%)

2 Toyota (9,54%)

3 Daihatsu (11,41%)

4 Suzuki (11,58%)

5 Dacia (11,93%)

6 Jaguar (12,56%)

7 Kia (13,62%)

8 smart (13,70%)

9 Lotus (13,71%)

10 Honda (13,89%)

11 Mercedes-Benz (14,15%)

12 Mazda (14,35%)

13 Audi (14,78%)

14 Nissan (15,48%)

15 Subaru (15,98%)

16 Hyundai (16,24%)

17 Land Rover (16,26%)

18 Skoda (16,28%)

19 Saab (16,67%)

20 Mitsubishi (16,85%)

21 Citroën (17,08%)

...

30 Peugeot (19,83%)

...

33 Renault (21,51%)

Sur les 16,2 millions de visites techniques périodiques attachées aux véhicules particuliers réalisées en 2013, 80,93% se sont révélées parfaitement conformes, selon le dernier bilan du contrôle technique publié par le ministère de l'Écologie et le ministère délégué aux transports.

Les principaux défauts motivant la prescription d'une contre-visite pour les voitures particulières concernent une mauvaise liaison au sol (dans 9,52% des cas), un défaut d'éclairage ou de signalisation (8,51%), un problème de freinage (5,41%) et un niveau sonore ou de pollution trop élevé (3,97%).

Cette étude a été réalisée à partir d'un travail de relevé de résultats depuis le site de l'Organisme Technique Central (OTC) et porte sur la totalité du parc de véhicules contrôlés en 2013. Les constructeurs de luxe ainsi que tous ceux ne fabriquant plus de véhicules en ont été exclus.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer