Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les villes mal préparées aux risques naturels-Banque mondiale

Reuters16/05/2016 à 23:27
    LONDRES, 16 mai (Reuters) - Les villes et les zones côtières 
sont mal préparées à faire face aux risques naturels, notamment 
climatiques, dont les conséquences sont d'autant plus lourdes 
aujourd'hui du fait de la croissance démographique et des flux 
migratoires, avertit la Banque mondiale. 
    En 2050, 1,3 milliard de personnes et 158.000 milliards de 
dollars de biens seront menacés par les seules inondations sur 
les côtes ou dans les bassins fluviaux, soulignent les auteurs 
d'un rapport publié lundi par la Facilité mondiale pour la 
prévention des risques de catastrophes et le relèvement (GFDRR, 
selon l'acronyme anglais), qui dépend de l'institution de 
Washington.  
    "Les villes et les zones côtières sont terriblement mal 
préparées aux genre de risques climatiques et de catastrophes 
auxquels notre monde est désormais confronté", souligne John 
Roome, directeur principal chargé des questions relatives au 
changement climatique au sein de la Banque mondiale. 
    Comme les villes se développent et se réorganisent, 
poursuit-il, elles ont des occasions de se doter 
d'infrastructures plus résistantes et de programmes de 
prévention.  
    Il pourrait s'agir par exemple de limiter l'utilisation des 
eaux souterraines - l'une des raisons pour lesquelles Tokyo et 
Jakarta s'enfoncent - ou de ne plus bâtir dans les zones 
inondables. 
    Dans de nombreux cas, les autorités municipales n'ont 
toutefois aucune idée claire des risques auxquels elles sont 
confrontées, ni de leur gravité potentielle. L'Argentine, par 
exemple, n'a pas de volcans, mais les cendres provenant 
d'éruptions au Chili peuvent retomber sur ses villes. 
    Le séisme qui s'est produit en 2009 au Malawi a par ailleurs 
été une surprise totale. "Peu de gens pensent que le continent 
africain puisse être propice aux tremblements de terre", observe 
Alanna Simpson, spécialiste de la gestion des risques au GFDRR. 
    L'organisation propose un nouvel outil collaboratif de 
gestion des risques baptisé ThinkHazard!, qui rassemble des 
informations sur tous les risques de catastrophes potentielles 
dans un pays ou une région. Il s'adresse aux administrations 
nationales et locales, et autre promoteurs immobiliers. 
    "Les décisions que nous prenons aujourd'hui seront cruciales 
pour les catastrophes de demain", souligne Francis Ghesquiere,  
directeur du Secrétariat du GFDRR. 
    "Nous avons un énorme défi, mais aussi une énorme 
opportunité, de faire en sorte que les milliards de dollars qui 
iront dans de nouveaux logements, de nouvelles infrastructures, 
dans l'extension des villes (...) n'augmenteront pas les risque, 
mais les réduiront", ajoute-t-il.  
     
 
 (Laurie Goering, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.