Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les véhicules autonomes généralisés d'ici 2050

RelaxNews03/01/2014 à 14:53

Le mythe de la voiture qui se conduit toute seule est en passe de devenir une réalité. djgis/shutterstock.com

(Relaxnews) - À compter de 2050, la quasi-totalité des véhicules (particuliers et professionnels) en circulation devrait être parfaitement autonome, selon une étude du cabinet américain IHS Automotive. En 2035, 54 millions de voitures autonomes pourraient déjà circuler dans le monde.

Pour IHS Automotive, les ventes annuelles de véhicules autonomes devraient progresser de 230.000 en 2025 à près de 12 millions dix ans plus tard. Sur ces 12 millions de voitures, seules 5 millions devraient être entièrement autonomes, les 7 autres millions devant encore nécessiter un peu de contrôle humain. Toujours à l'horizon 2035, c'est en Amérique du Nord que ce marché devrait être le plus développé (29%), devant la Chine (24%) et l'Europe de l'Ouest (20%).

Selon l'un des responsables de cette étude, Egil Juliussen, l'une des principales conséquences de cette démocratisation concernera la sécurité : "le nombre d'accident sera proche de zéro pour ces voitures autonomes". D'autre part, le trafic routier pourrait s'en trouver régulé et la pollution de l'air maitrisée, tout cela grâce au développement de programmes optimisant la consommation d'énergie.

Le surcoût d'une telle technologie serait de l'ordre de 7.000 à 10.000 dollars par véhicule dans un premier temps, avant de ne plus représenté qu'environ 1.000 dollars d'ici les années 2030 pour les modèles d'entrée de gamme.

La voiture du futur

Ford a récemment développé une assistance au stationnement entièrement automatique qui permet au conducteur de se garer d'une simple pression sur un bouton, qu'il soit à bord de la voiture ou pas (via une télécommande). Mais le constructeur américain n'est pas le seul à parier sur le tout automatique et à travailler activement sur le développement d'une voiture autonome. C'est aussi le cas de Volvo, Mercedes ou encore Audi.

De son côté, Nissan a réussi à faire homologuer un exemplaire de sa Leaf équipé de nombreuses assistances automatiques à la conduite, laquelle peut désormais rouler en toute légalité sur le réseau routier japonais. Ce n'est pas la première fois qu'une voiture "autonome" est ainsi autorisée à prendre la route puisque c'est déjà le cas de la "Google Car" en Californie et au Nevada.

Les premières voitures autonomes de série ne sont pas attendues sur les routes avant 2020.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.