Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les USA prêts à une action militaire ciblée en Irak, dit Obama

Reuters19/06/2014 à 22:39

BARACK OBAMA PRÊT À UNE ACTION MILITAIRE CIBLÉE EN IRAK

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis sont prêts à une "action militaire ciblée et précise" en Irak et vont envoyer jusqu'à 300 conseillers militaires pour aider les autorités irakiennes à faire face à l'offensive des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), a annoncé jeudi Barack Obama.

Mais le président des Etats-Unis n'a pas annoncé le déclenchement immédiat de frappes aériennes, réclamées la veille par le gouvernement irakien, dirigé par le chiite Nouri al Maliki.

Il a également réaffirmé qu'il n'était pas question que les forces américaines, dont il a présidé au retrait fin 2011, retournent combattre sur le sol irakien. Le sort même de l'Irak est dans la balance, a-t-il estimé, mais la force armée des Etats-Unis ne suffirait pas à rétablir la stabilité.

"Nous n'avons pas la possibilité de régler simplement ce problème en envoyant des dizaines de milliers de soldats et en consentant de nouveau aux sacrifices de sang et d'argent déjà consentis en Irak", a-t-il dit. Obama a par ailleurs estimé que les Etats-Unis n'avaient pas à choisir les dirigeants irakiens mais a affirmé que seules des personnalités menant une politique incluant toutes les composantes de la population irakienne, chiites, sunnites et Kurdes, pourraient sortir le pays de la crise.

"Par-dessus tout, les dirigeants irakiens doivent s'élever au-dessus de leurs divergences et s'unir autour d'un plan politique pour l'avenir de l'Irak", a-t-il dit.

"Au final, cette question devra être réglée par les Irakiens."

"Il existe une division profonde entre les dirigeants sunnites, chiites et kurdes et aussi longtemps que ces divisions profondes continueront ou s'accentueront, il sera très difficile pour un gouvernement central irakien de diriger l'armée irakienne face à ces menaces."

Obama estime que l'Iran, la puissance chiite régionale alliée du Premier ministre irakien Nouri al Maliki, peut jouer un rôle constructif dans la crise à condition de ne pas pousser à des actes susceptibles de déboucher sur une guerre civile.

Le président américain a par ailleurs indiqué que son secrétaire d'Etat, John Kerry, partirait ce week-end pour une série d'entretiens diplomatiques en Europe et au Moyen-Orient consacrés aux moyens d'aider l'Irak.

(Jeff Mason et Roberta Rampton; Henri-Pierre André pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.