Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les USA mettent en garde la Russie sur l'Ukraine

Reuters21/02/2015 à 00:49

(Actualisé avec sénateurs et Biden) WASHINGTON, 20 février (Reuters) - Les Etats-Unis ont prévenu vendredi la Russie que son soutien aux séparatistes ukrainiens en violation du cessez-le-feu constituait une menace directe pour "l'ordre mondial moderne" et qu'elle pourrait avoir à en payer le prix. Il s'agit de l'avertissement le plus clair adressé par Washington à Moscou depuis que l'accord conclu la semaine dernière à Minsk est entré en vigueur sans permettre un arrêt des combats. "Le soutien continu de la Russie aux attaques en cours des séparatistes, en violation du cessez-le-feu dans l'est de l'Ukraine, sape la diplomatie internationale et les institutions multilatérales, les fondations de notre ordre mondial moderne", a déclaré Jen Psaki, porte-parole du département d'Etat. "Nous appelons la Russie à honorer immédiatement ses engagements en prenant des mesures décisives, avant que de nouvelles villes soient décimées et de nouvelles vies perdues dans l'est de l'Ukraine", a-t-elle ajouté lors d'un point de presse quotidien. L'Ukraine a accusé vendredi la Russie d'avoir envoyé des chars et des troupes en renfort aux séparatistes ukrainiens à Novoazovsk, localité proche de la grande ville côtière de Marioupol, sur la mer d'Azov, qui pourrait être leur prochain objectif. ID:nL5N0VU2HB En dépit de son nouvel avertissement, Washington assure que la diplomatie reste le meilleur moyen de mettre fin au conflit armé qui dure depuis maintenant dix mois. Mais Jen Psaki a reconnu que les Etats-Unis étaient préoccupés par le regain de violence dans la région de Marioupol. DES SÉNATEURS RÉCLAMENT DE NOUVELLES SANCTIONS "Si la Russie et les séparatistes ne mettent pas en oeuvre l'accord et ne mettent pas fin à la violence (...), il y a aura des coûts supplémentaires", a-t-elle dit. Un groupe de sénateurs démocrates et républicains a demandé, dans une lettre au secrétaire d'Etat John Kerry, un durcissement immédiat des sanctions internationales visant la Russie. Pour eux, le président russe, Vladimir Poutine, veut prendre le contrôle d'une part supplémentaire du territoire ukrainien, ce qui justifie la fourniture d'armes au gouvernement de Kiev. "Nous ne pouvons que conclure qu'en l'absence d'un soutien occidental accru aux forces ukrainiennes, une solution militaire imposée par la Russie continuera de se mettre en place en Ukraine", ont écrit ces sénateurs. L'administration Obama dit étudier une augmentation de son soutien à l'Ukraine, ce qui pourrait passer par des sanctions accrues touchant la Russie mais aussi par la fourniture d'armes à Kiev, même si la Maison blanche souligne que la priorité reste une solution diplomatique. Le vice-président Joe Biden, qui s'est entretenu vendredi avec le président ukrainien, Petro Porochenko, et son Premier ministre, Arseni Iatseniouk, a fermement condamné la nouvelle offensive des séparatistes dans la ville de Debaltseve, dans l'est. Il a jugé, en accord avec ses interlocuteurs de Kiev, que la Russie ne pouvait plus se dissimuler derrière "la fausse affirmation" selon laquelle les séparatistes agissent seuls, a précisé la Maison blanche. (Lesley Wroughton et David Lawder, Marc Angrand pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.