Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Tuniques Bleues, toujours d'attaque 40 ans après

RelaxNews03/10/2012 à 21:43

Couverture de 'Dent pour Dent', le 56e opus des Tuniques Bleues Dupuis 2012

(AFP) - Surnommés "les papys de la BD", les Belges Willy Lambil et Raoul Cauvin célèbrent 40 ans de complicité en sortant leur 50e album des Tuniques Bleues, la série qui a fait découvrir la Guerre de Sécession aux Européens.

La retraite, quelle retraite ? A respectivement 76 et 74 ans, le dessinateur Willy Lambil et le scénariste Raoul Cauvin n'entendent pas lâcher leurs "chères Tuniques Bleues" qui les occupent "tous les jours" depuis 1972.

"Tant que l'enthousiasme, l'inspiration et la santé sont là, on continue !", annonce Raoul Cauvin.

Les lecteurs semblent en redemander car le nouvel album, Dent pour dent, sort vendredi avec un premier tirage élevé de 150.000 exemplaires, selon l'éditeur Dupuis.

Avec 21 millions d'albums vendus en 40 ans, les Tuniques Bleues trônent parmi les séries les plus populaires de la BD franco-belge avec les indestructibles Astérix, Lucky Luke ou Spirou. A l'étranger, elles ont conquis des lecteurs fidèles aux Pays-Bas, en Allemagne et même un peu aux Etats-Unis.

"40 ans après nos débuts, nous en sommes à la troisième génération de lecteurs. C'est merveilleux de penser qu'un même album peut être lu par un grand-père, un père et ses enfants", s'enthousiasme Raoul Cauvin.

"Nous avons des lecteurs de 9 à 90 ans, dont certains nous suivent depuis le début", renchérit Willy Lambil.

Malgré ce succès, les deux auteurs se sentent parfois mal considérés dans le monde de la BD actuelle. "Dans les festivals, les jeunes auteurs à la mode nous regardent de loin, sans doute parce que notre style est trop populaire", témoigne Lambil.

Les Laurel et Hardy de la BD

C'est en 1968 que Cauvin donne vie au sergent Cornelius Chesterfield et au caporal Blutch, deux soldats du 22e de cavalerie qui combattent les "sudistes" durant la Guerre de Sécession (1861-1865). Le premier est un militariste convaincu "qui rêve de gloire et de cicatrices", au contraire du second, engagé malgré lui et très doué en subterfuges pour éviter à tout prix de monter au front.

Ces héros au gros nez typique de la BD franco-belge "fonctionnent un peu comme Laurel et Hardy. Ils se chamaillent sans cesse mais restent inséparables", résume Raoul Cauvin.

Scénariste prolifique menant de front plusieurs séries (Pierre Tombal, Cédric, Les Femmes en blanc), il a comme principal outil de travail... un divan. "Je passe des heures allongé pour inventer mes histoires et les mettre en scène", explique-t-il.

Il cherche, dans chaque album, à illustrer un aspect de la Guerre de Sécession, que ce soit une bataille célèbre, un acte héroïque ou désastreux, les joies et misères de la vie en garnison. "Je tiens beaucoup au contexte historique et à la présence de personnages réels, comme les célèbres généraux Grant ou Lee".

Lorsque le scénario est terminé, il l'envoie à Lambil, qui planche ensuite une année pleine pour un album de 48 pages. "Je travaille seul, dans ma maison du sud de la Belgique", témoigne celui qui est passé maître dans le dessin des uniformes ou des chevaux, "alors que je n'aime vraiment pas ces animaux".

Lorsqu'ils seront contraints de déposer le crayon, Cauvin et Lambil souhaitent que les Tuniques Bleues poursuivent leurs aventures sur papier mais aussi, si possible, au cinéma. A l'image de tous ces héros de BD, de Largo Winch à Ducobu, devenus des héros en chair et en os sur le grand écran.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.