1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les tensions se poursuivent à Colquiri
Commodesk19/09/2012 à 17:45


(Commodesk) Depuis la nationalisation de la mine de Colquiri en Bolivie, les tensions entre la coopérative 26 de Febrero et la compagnie d'Etat, Corporacion Minera de Bolivia (Comibol), perdurent. Une centaine de mineurs des coopératives bloquaient les trois principales routes d'accès à la capitale du pays depuis deux semaines. Le blocage a été levé le 14 septembre suite à un accord avec le gouvernement qui propose une exploitation conjointe du gisement de zinc et d'étain.

Avant même la nationalisation, 26 de Febrero revendiquait déjà une partie de cette mine qui appartenait alors à une filiale de Glencore. Le décret 1337, négocié avec le gouvernement lors de la nationalisation, devait leur attribuer 75% de la veine Rosario, la plus prolifique du gisement. Mais une fois que la Comibol a évoqué le nouveau plan de développement de la mine fin août, il n'était plus question de ce décret.

Mécontents les mineurs ont bloqué les routes reliant la mine à La Paz depuis le début du mois de septembre, ce qui entraîne des pertes quotidiennes de 200.000 dollars selon la presse locale. Reste à savoir si le nouvel accord sera respecté cette fois-ci.

Valeurs associées

LME -0.83%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer