Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les tensions persistent entre Jean-Marie et Marine Le Pen

Reuters11/06/2014 à 00:03

TENSIONS PERSISTANTES ENTRE JEAN-MARIE ET MARINE LE PEN

PARIS (Reuters) - Jean-Marie Le Pen se dit blessé par sa fille Marine qui lui a reproché d'avoir commis une faute politique en employant le mot "fournée" pour fustiger des artistes hostiles au Front national et affirme ne plus avoir de communication avec elle.

Il regrette la décision prise, sans le prévenir, par la présidente du FN de ne plus héberger son blog vidéo sur le site du parti afin d'éviter à l'avenir des poursuites judiciaires dont le directeur de publication pourrait faire les frais.

"La courtoisie ne domine pas dans cette affaire. Sur le plan affectif, je suis très blessé", a confié mardi au Point.fr le président d'honneur du FN, précisant "supporter assez bien les coups de face mais pas ceux qui sont donnés dans le dos".

"Je n'ai plus aucune communication avec elle", a ajouté le député européen, en récusant à nouveau le fait que le mot "fournée" ait une connotation antisémite. "Marine me fait le grief de ne pas avoir anticipé la possibilité d'une mauvaise interprétation d'un mot que j'ai employé."

Dans une vidéo diffusée sur le site du FN, Jean-Marie Le Pen s'en était pris aux artistes qui vilipendent son parti, notamment Patrick Bruel, Madonna et Yannick Noah, lâchant : "On fera une fournée la prochaine fois".

Ces propos ont suscité une nouvelle vague d'indignation de la classe politique et suscité des proches de Marine Le Pen au sein du parti. (Voir [ID:nL50OR40U])

Venu commémorer dans le village martyr le 70e anniversaire du massacre d'Oradour-sur-Glane par une division SS, le Premier ministre, Manuel Valls, a dénoncé les "petits agitateurs de la mémoire" visant sans le nommer Jean-Marie Le Pen.

"Il n'y aurait rien de pire que le choix du confort, celui d'occulter ce qui s'est passé. Et il y a pire, les révisionnistes, les nostalgiques de la collaboration, les petits agitateurs vénéneux de la mémoire, avec leurs mots perfides, ils veulent faire mal à la France, raviver ses plaies", a-t-il dit.

"Mais quand on aime la France on ne salit pas ce pourquoi tant de Français ont donné leur vie", a-t-il ajouté. "Quand on aime la France on ne calomnie pas son histoire."

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.