Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les taliban se retirent de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan

Reuters13/10/2015 à 16:09

(Actualisé avec situation à Ghazni) KABOUL, 13 octobre (Reuters) - Les taliban ont annoncé mardi leur retrait du centre de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, en disant vouloir épargner la population civile. La milice islamiste, qui gagne du terrain depuis le retrait du gros des forces étrangères, à la fin de l'année dernière, a pris la ville fin septembre, mais ne l'a conservée que trois jours et les combats s'y poursuivaient depuis deux semaines. "Nous assurons à notre peuple et au monde que nous sommes en mesure de prendre la ville", déclare Zabihullah Mujahid, porte-parole des taliban, dans un communiqué. "Le retrait de Kunduz et des installations gouvernementales est le fruit de consultations destinées à protéger les civils des bombardements et prolonger (notre présence) provoquerait des pertes humaines et un gâchis de munitions", a-t-il ajouté. Selon le chef de la police locale, les combattants se sont retirés du centre-ville et les habitants ont commencé à rentrer chez eux. Les raids de l'aviation américaine, qui dit être intervenue à Kunduz à la demande des forces afghanes, ont fait 22 morts le 3 octobre dans un hôpital de Médecins frontières. D'autres combats ont éclaté cette semaine à Ghazni, chef lieu de la province du même nom. La ville située à 130 km de Kaboul, se trouve sur l'axe routier entre la capitale et Kandahar, dans le Sud. L'armée a annoncé lundi avoir repoussé l'offensive des taliban, mais les affrontements se poursuivent aux alentours et la circulation reste coupée sur la route Kandahar-Kaboul. "Des centaines de voitures et de cars sont bloqués près de Nawrak, dans la province de Zaboul, depuis hier matin", a rapporté un voyageur joint par téléphone. "Nous supplions le gouvernement et les taliban de nous laisser retourner à Kandahar ou aller à Ghazni. Il y a beaucoup de femmes et d'enfants", a-t-il ajouté. A Ghazni même, la situation était plus calme que lundi. "Les gens ont paniqué hier et ont fermé leurs boutiques, mais la plupart des commerces ont rouvert et l'activité est normale", a déclaré Mohammad Ali Ahmadi, gouverneur adjoint de la province. (Hamid Shalizi, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.