Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les syndicats de Florange refusent de discuter d'un plan social

Reuters02/10/2012 à 16:59

LES SYNDICATS DE FLORANGE REFUSENT DE DISCUTER D'UN PLAN SOCIAL

STRASBOURG (Reuters) - Les syndicats de l'usine ArcelorMittal de Florange, où 629 emplois sont condamnés par la décision d'arrêter définitivement les hauts-fourneaux, ont exprimé mardi leur refus de discuter d'un plan social tant que l'espoir de trouver un repreneur n'était pas abandonné.

Le groupe sidérurgique avait annoncé la veille à Paris qu'elle accordait un délai de deux mois aux pouvoirs publics pour trouver un industriel intéressé par les deux hauts fourneaux, l'aciérie et la cokerie.

Lors d'une réunion du comité d'entreprise qui s'est tenue mardi matin à Metz, la direction du site a proposé une réunion le 16 octobre prochain pour définir un accord de méthode préalable à la négociation d'un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

"Nous refusons d'y participer", a dit à Reuters Yves Fabbri, secrétaire de la CGT de l'usine de Florange.

Le syndicat a adressé un courrier au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour lui demander d'inviter la direction à respecter le délai des deux mois avant toute négociation.

"Il est inconcevable qu'on commence maintenant", a confirmé Walter Broccoli, secrétaire de FO qui se fait cependant peu d'illusions .

"On sait pertinemment qu'il n'y aura pas de repreneur", dit-il.

La direction aurait par ailleurs conditionné l'avenir de l'activité packaging (l'acier pour le boîtage), qui tourne au ralenti depuis plusieurs mois, à la possibilité de réaliser des gains de productivité.

La crainte des syndicats est que ne subsiste que la transformation de l'acier pour l'automobile, soit "8 à 900 emplois" sur les 2.750 CDI actuels du site de Florange.

Une quarantaine de sidérurgistes manifestaient mardi devant les locaux du Groupement des entreprises sidérurgiques et métallurgiques (Gesim), protégés par autant de CRS, où la direction d'ArcelorMittal avait choisi d'organiser la réunion, a constaté Reuters.

Tous les accès au site de Florange restaient bloqués par des militants syndicaux, pour la deuxième journée consécutive, avec un mot d'ordre inchangé, le redémarrage des hauts-fourneaux.

Gilbert Reilhac, avec Vincent Kessler à Metz, édité par Patrick Vignal


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.